Maladies Non Transmissibles/ Handicap

Handicap Maladies Non Transmissibles MNT-Maladies Non transmissibles MNT-Maladies Non transmissibles

D’où vient le mot « handicap »

Le mot « handicap » vient du terme anglais « hand in cap » (la main dans le chapeau), en référence à un jeu pratiqué au XVI siècle en Grande-Bretagne qui consiste à échanger des biens à l’aveugle dont la valeur est contrôlée par un arbitre qui assure l’égalité des chances entre les joueurs.

On retrouve ensuite ce terme dans le monde de l’hippisme pour désigner la volonté d’imposer des difficultés supplémentaires aux meilleurs jockeys afin de rétablir l’équilibre des chances entre les différents concurrents.

Comment définir le handicap ?

Le handicap constitue toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle durable ou définitive, d’une ou de plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant.

Selon le code du travail :

« Est considéré comme travailleur handicapé toute personne dont les possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi sont effectivement réduites par suite de l’altération d’une ou plusieurs fonctions physique, sensorielle, mentale ou psychique. »

Quelles sont les différentes causes du handicap ?

Les principales causes de handicap sont :

  • Les accidents de la vie (accident de la route, activités sportives, bricolage…) ;
  • Les maladies liées à un comportement à risque (alcool, tabac, drogue, sexualité…) ou non (maladies invalidantes, auto immunes…) ;
  • Les accidents du travail ou les maladies professionnelles tms (troubles musculo squelettiques), allergie, asthme, perte de l’audition
  • Les maladies liées au vieillissement ;
  • Les maladies génétiques.

Quels sont les différents types de handicap

Particulièrement subjectif, le handicap est généralement perçu de façon négative et est souvent associé au stéréotype de la personne en fauteuil roulant. La réalité est tout autre : la notion de handicap a en effet beaucoup évolué au fil du temps et recouvre aujourd’hui de nombreuses situations.

80% des handicaps sont invisibles et85 % des déficiences sont acquises après 15 ans

Pictogramme

Nature du handicap

Répartition en %

Maladies invalidantes

48 %

Handicap psychique

20 %

Déficience intellectuelle ou Handicap mental

15 %

Handicap moteur

13 %

Handicap sensoriel

4 %

80 % des handicaps ne nécessitent aucun aménagement de poste de travail ou de compensation du handicap.

La classification des handicaps est établie à l’aide de plusieurs catégories :

Les 5 grandes familles de handicaps :

Les maladies invalidantes

Ce sont des maladies qui, de par leurs effets sur l’organisme, peuvent générer un handicap, et évoluer dans le temps. Elles peuvent provoquer une gêne conséquente pour les activités de la vie quotidienne ou professionnelle et faire l’objet de traitement médical suivi et régulier de longue durée et de règles de vie appropriées, impactant l’emploi, son organisation et sa maitrise.

Exemple : VIH, asthmes, allergies, rhumatismes, maladies cardiovasculaires, maladies infectieuses ou auto immunes, épilepsie, diabète, mucoviscidose, sclérose en plaque, le cancer, les troubles musculo-squelettiques

Le handicap moteur

Il se caractérise par une capacité limitée pour un individu de se déplacer, de réaliser des gestes, ou de bouger certains membres. L’atteinte à la motricité peut être partielle ou totale, temporaire ou incurable, selon son origine.

Exemples : paralysies, amputations, infirmité motrice cérébrale, spina bifida, myopathie.

Le handicap sensoriel

Il fait référence aux difficultés liées aux organes sensoriels. Ainsi, on distingue deux types de handicap sensoriel :

Le handicap visuel : qui sous-entend une déficience de la fonction visuelle.

Exemples : cécité et malvoyance, amblyopie, achromatopsie…

Le handicap auditif : qui désigne une perte partielle (mal entendant) ou totale de l’audition. Un handicap qui peut parfois entraîner des troubles de la parole. Exemple : surdité totale ou surdité partielle : hautes ou basses fréquences.

Le handicap mental

Il s’agit d’une déficience des fonctions mentales et intellectuelles, qui entraîne des difficultés de réflexion, de compréhension et de conceptualisation, conduisant automatiquement à des problèmes d’expression et de communication chez la personne atteinte. Exemples : autisme, trisomie 21, polyhandicap…

Le handicap psychique

Il se définit par l’atteinte d’une pathologie mentale entraînant des troubles mentaux, affectifs et émotionnels, soit une perturbation dans la personnalité, sans pour autant avoir des conséquences sur les fonctions intellectuelles. Il a été reconnu grâce à la loi du 11 février 2005. Exemple : les psychoses, la schizophrénie, le trouble bipolaire, les troubles graves de la personnalité. Certains troubles névrotiques comme les TOC (Troubles Obsessionnels Compulsifs), l’hypochondrie…

Les tailles handicapantes

L’obésité : La proportion des personnes obèses

Le nanisme (personne de petite taille) concerne

L’émergence de nouvelles pathologies

Les « troubles Dys » regroupent un ensemble de troubles cognitifs spécifiques et de troubles de l’apprentissage.

Ces troubles sont regroupés en 6 catégories :

L’acquisition du langage écrit : dyslexie et dysorthographie ;

Le développement du langage oral : dysphasie ;

Le développement moteur et/ou le développement des fonctions visuo-spatiales : dyspraxie ;

Le développement des processus attentionnels et/ou des fonctions exécutives : troubles d’attention avec ou sans hyperactivité ;

Le développement des processus mnésiques ;

Le développement des activités numériques : dyscalculie.

www.agefiph.frwww.apf.asso.fr

Quelle est la situation du handicap en Guinée ?

En Guinée, les personnes handicapées sont souvent marginalisées, notamment en matière d’accès à l’éducation, à la santé, à un emploi, au loisir et même au niveau du transport public. Ces personnes sont le plus souvent contraintes à se livrer à la mendicité.

Cependant, il y en a d’autres parmi eux qui parviennent à se démarquer malgré leur handicap.

Aujourd’hui, François Dépavogui est le président de la fédération guinéenne des personnes handicapées(FEGUIPA). Cette ONG créée depuis 1993 regroupe 59 associations, coordonnées par 12 antennes régionales. « Nous défendons les droits des personnes handicapées à tous les niveaux » indique le président de la FEGUIPA.

Le projet  »Wakilarè » est une entreprise sociale qui lutte pour sortir les personnes handicapées de la mendicité. Cette entreprise a formé et engagé 7 personnes portant un handicap pour produire des articles en cuir et en tissu africain de qualité.

Au point de vue mobilité, les handicapés sont aussi confrontés à d’énormes difficultés. C’est pourquoi, le président de la fédération guinéenne des personnes handicapées appelle à l’application des textes et loi en vigueur sur les droits des handicapés reconnus par les institutions internationales.

Par ailleurs le gouvernement guinéen a approuvé, jeudi 5 avril, la loi L/2018/N°021/ du 15 Mai 2018 lors du conseil des ministres, le projet de loi portant sur la promotion et la protection des personnes handicapées en République de Guinée, sous réserve de la prise en compte des observations formulées, notamment la mise en forme juridique du texte

Selon le compte-rendu du Conseil des ministres, la ministre de l’Action sociale a indiqué que « l’employabilité et l’entrepreneuriat des personnes vivant avec un handicap sont explicitement cités parmi les effets attendus du troisième pilier du PNDES ». Mais, à cause du vide juridique qui devait les protéger spécifiquement, elles sont victimes de plusieurs formes de discriminations : exposées aux railleries, préjugés et stéréotypes dévalorisants, elles ne bénéficient pas d’opportunités pour faire reconnaître leurs compétences et leur génie créateur.

https://www.ziama.info/2018/04/05/guinee-le-gouvernement-approuve-une-loi-en-faveur-des-handicapes/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *