2. Épidémiologie

COVID-19

Définition Épidémiologie

L’épidémiologie est une discipline scientifique qui étudie les ennuis de santé dans les populations humaines, leur fréquence, leur distribution dans le temps et dans l’espace, ainsi que les facteurs influant sur la santé et les maladies de populations.

L’étude de la répartition et des déterminants des événements de santé sert de fondement à la logique des interventions faites dans l’intérêt de la santé publique et de la médecine préventive.

Principes

  • Descriptive : informations sur le nombre de cas et les caractéristiques d’une maladie ;
  • Analytique : déterminants d’une maladie
  • Evaluative : Impact d’une politique de santé publique cherchant à contrôler cette maladie

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89pid%C3%A9miologie

2.1 Historique de l’épidémie?

  • Le 31 décembre 2019, les autorités chinoises ont informé l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) d’un groupe de cas de pneumonie d’origine inconnue survenus dans la ville de Wuhan, Province de Hubei.
  • Le 07 janvier 2020, les autorités chinoises ont isolé un nouveau type de coronavirus responsable de la maladie COVID-19 et responsable de cette épidémie.
  • Le 20 janvier 2020, des cas confirmés d’infection au COVID19 ont été rapportés en dehors de la Chine, notamment en Thaïlande, au Japon et en République de Corée.
  • Le 30 janvier, l’OMS a déclaré l’épidémie du COVID-19 comme urgence de santé publique de portée internationale.
  • Le 11 mars 2020, l’OMS déclare le statut de pandémie
  • Le 12 mars 2020, la Guinée notifie son premier cas
  • Au 24 mars, 189 pays sont affectés parmi les 193 pays état membres de l’ONU

Origine du coronavirus COVID-19 ?

D’où vient le coronavirus COVID-19 ?

Après une accumulation de pneumonies en décembre 2019, le nouveau coronavirus (2019-nCoV) a été identifié par les autorités chinoises le 7 janvier 2020.

Jusqu’à présent la théorie la plus répandu sur l’origine de la transmission à l’homme est que la contamination s’est passé sur un marché à Wuhan où la viande de gibier était vendue.

La source est zoonotique (animale) avec probablement la chauve-souris comme réservoir primaire et transmission à l’homme par l’intermédiaire du pangolin, mammifère asiatique écailleux de la famille des fourmiliers.

De là, le virus s’est rapidement propagé à travers le monde.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_%C3%A0_coronavirus_2019

Zoonose : Transmission de chauve-souris via pangolin : La viande de pangolin contaminée aurait ainsi été vendue dans un marché public ville de Wuhan Hubei, située au centre de la Chine (pas encore avec certitude). Les premières personnes à avoir contracté le virus s’étaient rendues au marché de Wuhan dans la Province de Hubei en Chine. La maladie semblerait donc venir d’un animal (zoonose). On ne le sait pas encore avec certitude mais des analyses génétiques du virus montrent que son ancêtre viendrait de la chauve-souris.

Un autre animal aurait servi d’intermédiaire pour contaminer l’humain. Trois pistes ont été évoquées : la civette, le serpent et le pangolin – ce dernier étant considéré comme le principal suspect.

Le premier cas officiel d’infection au nouveau coronavirus a été déclaré le 8 décembre.

Lapresse.ca/covid-19

Image : Pangolin



Un pangolin des Philippines et sa progéniture. Gregg Yan / Wikipedia, CC BY-SA

https://theconversation.com/fact-check-le-pangolin-a-t-il-pu-servir-de-vecteur-au-covid-19-131726

Une équipe de scientifiques chinois basée à Guangzhou suspecte le pangolin d’être un hôte intermédiaire entre les chauves-souris et l’humain.

Info Box : Apparition de l’épidémie (Wikipédia)

Le rôle du marché de Huanan à Wuhan reste incertain car l’analyse épidémiologique des premiers cas recensés montre qu’ils ne semblent pas avoir fréquenté ce marché. Il ne semblait pas y avoir de chauves-souris vendues sur ce marché (animaux d’ailleurs non consommés dans la région, contrairement à une rumeur propagée sur Internet) mais parmi la grande diversité de faune sauvage vendue là, il y avait du pangolin qui s’est avéré être une source plus probable.

La source zoonotique de la contamination semble se préciser avec probablement la chauve-souris comme réservoir primaire et transmission à l’homme par l’intermédiaire du pangolin, mammifère asiatique écailleux de la famille des fourmiliers.

Historique de la maladie

Le 20 décembre, il est à 60, incluant plusieurs personnes qui, travaillant au marché de gros de fruits de mer de Huanan, sont hospitalisées à l’hôpital de Huanan, dans la région du Hubei, pour pneumopathie. À ce stade déjà, de nombreux observateurs soupçonnent les autorités chinoises d’avoir voulu étouffer la vérité.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_%C3%A0_coronavirus_2019

  1. Situation épidémiologique de la Guinée (02/07/2020)

Les dernières chiffres actualisées se trouvent ici :

Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire : https://anss-guinee.org/

Collectif « Mou Corona Khaninma » – Appui OIM : https://www.moucoronakhaninma.com/

Pandémie de Covid-19 en Guinée :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pand%C3%A9mie_de_Covid-19_en_Guin%C3%A9e

Quelles sont les dernières données de la date du 02/07/2020 sur la COVID-19 en Guinée ?

Le nouveau coronavirus s’attaque à tout le monde, enfants comme adultes. Mais comme pour la grippe saisonnière, certaines personnes sont plus à risque de développer des complications qui peuvent rendre l’infection mortelle. Généralement à l’heure actuelle le taux de mortalité de COVID-19 est estimé entre 0.3/5% – 1% à l’échelle mondiale (nombre de décès par million d’habitants). Avant les estimations était plus élevés (1 – 3 %).

C’est donc dire que l’immense majorité (plus de 99 + %) des personnes infectées guérissent de la maladie.

SitRep-Epidémie de Covid19-ANSS Guinée N° 90 – Date : 02/07/2020

  1. COVID-19 défis dans le monde en développement

Manuel MSD – version grand public

Défis liés au COVID-19 à relever dans les pays en voie de développement

Commentaire 08/07/2020 Matthew E Levison, MD, Adjunct Professor of Medicine, Drexel University College of Medicine

https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/news/editorial/2020/07/08/20/55/covid-19-challenges-in-the-developing-world

BBC News

Coronavirus: Is the rate of growth in Africa slowing down? – Peter Mwai and Christopher Giles

BBC Reality Check

https://www.bbc.com/news/world-africa-53181555

Financial Times


Low Covid-19 death toll raises hopes Africa may be spared worst | Free to read Continent has limited confirmed virus fatalities but experts warn it is too early to draw conclusions

https://www.ft.com/content/e9cf5ed0-a590-4bd6-8c00-b41d0c4ae6e0

Why is There Low Morbidity and Mortality of COVID-19 in Africa?

M. Kariuki Njenga, Jeanette Dawa, Mark Nanyingi2,3, John Gachohi, Isaac Ngere, Michael Letko5, C. F. Otieno, Bronwyn M. Gunn, Eric Osoro

The American Society of Tropical Medicine and Hygiene

https://www.ajtmh.org/content/journals/10.4269/ajtmh.20-0474

Experts tackle the mystery of Africa’s low death rate

Geoffrey YorkAfrica / The Glob and Mail

https://www.theglobeandmail.com/world/article-experts-tackle-the-mystery-of-africas-low-death-rate/

AAAS – Science

The pandemic appears to have spared Africa so far. Scientists are struggling to explain why

Linda NordlingAug. 11, 2020, Science

https://www.sciencemag.org/news/2020/08/pandemic-appears-have-spared-africa-so-far-scientists-are-struggling-explain-why

  1. Situation épidémiologique en Europe

ECDC- Centre européen de prévention et de contrôle des maladies

Europe :
https://www.ecdc.europa.eu/en/cases-2019-ncov-eueea

Monde : https://www.ecdc.europa.eu/en/geographical-distribution-2019-ncov-cases

Covid-19 en France : les chiffres du coronavirus le 10 juillet 2020


https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2489651-covid-19-en-france-les-chiffres-du-coronavirus-le-10-juillet-2020/

Graphique : Coronavirus en Europe

https://fr.statista.com/infographie/20993/nombre-cas-confirmes-contaminations-coronavirus-pays-europe/

Graphique : Covid-19 – Europe voit le bout du tunnel

https://fr.statista.com/infographie/21970/covid-19-coronavirus-part-des-tests-de-depistage-positifs-en-europe/

Graphique : Trajectoires de l’épidémie en Europe

https://fr.statista.com/infographie/21123/trajectoires-courbes-epidemie-coronavirus-covid-19-par-pays-europe/

France

Graphique : Nombre d’hospitalisations ralentit en France

https://fr.statista.com/infographie/21350/evolution-quotidienne-nombre-hospitalisations-et-reanimations-coronavirus-covid-19-france/

Graphique : Covid-19  – Cas journalières et décès du au Coronavirus en France

https://www.statista.com/chart/21344/coronavirus-in-france/

Graphique : Covid-19 – la densité des cas détectés par pays

https://fr.statista.com/infographie/21187/coronavirus-cas-detectes-par-pays-en-rapport-a-la-population/

  1. Situation épidémiologique dans le monde

fr.Statista

https://fr.statista.com/themes/6050/le-coronavirus-covid-19/

Graphique : Le virus qui fait le tour du monde

https://fr.statista.com/infographie/20622/carte-des-cas-covid-19-confirmes-par-pays-dans-le-monde/

Graphique : Carte mondiale de l’épidémie COVID-19 par habitant

https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=88208245

Heidi News

https://www.heidi.news/sante/en-graphes-les-chiffres-de-la-pandemie-de-coronavirus-en-temps-reel-en-suisse-et-dans-le-monde

EN GRAPHES – Les indicateurs de la pandémie de coronavirus en temps réel, en Suisse et dans le monde, Sarah Sermondadaz

Raw data on confirmed cases and deaths for all countries is sourced from the European Centre for Disease Prevention and Control (ECDC).

COVID-19 dataset is a collection of the COVID-19 data maintained by Our World in Data. It is updated daily and includes data on confirmed cases, deaths, and testing.

Nombre total de cas COVID-19 confirmés : à quelle vitesse augmentent-ils ?

Coronavirus : visualisez l’évolution de l’épidémie en France et dans le monde


https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/05/05/coronavirus-age-mortalite-departements-pays-suivez-l-evolution-de-l-epidemie-en-cartes-et-graphiques_6038751_4355770.htm

infographies – Site internet du journal Le Monde

Washington Post Corona Simulateur

Pourquoi des épidémies comme celle du coronavirus se propagent de manière exponentielle et

comment « aplatir la courbe »?

https://www.washingtonpost.com/graphics/2020/health/corona-simulator-french/

France Inter

Modélisation et évolution d’une épidémie

https://www.franceinter.fr/emissions/le-virus-au-carre

Propagation du virus dans une population – modélisations de l’évolution d’une épidémie – modèle numérique de simulation – limite des modèles prédictifs – comparaison de stratégies de lutte la propagation du virus – aplatir le pic de la courbe de l’épidémie (facile)

Africa CDC-Dashboard

https://africacdc.org/covid-19/

ECOWAS Dashboard

https://data.wahooas.org/outbreaks/

WHO Coronavirus Disease (COVID-19) Dashboard

https://covid19.who.int/


John Hopkins University Coronavirus Resource Center

https://coronavirus.jhu.edu/


https://coronavirus.jhu.edu/map.html

https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6

https://coronavirus.jhu.edu/data#charts

Processus Suivi ?

Source : Coronavirus, le suivi analytique de Pierre Paperon – 23/03/20

https://www.aquae-officiel.fr/2020/03/23/coronavirus-le-suivi-analytique-de-pierre-paperon-23-03-20/

https://www.aquae-officiel.fr/wp-content/uploads/2020/03/IMG-PP-3-2303.jpg

  1. Morbidité / Mortalité/ Pronostique

Quels sont les facteurs de risques de développer une forme grave du COVID-19 ?| Diffusons la science – CNRS – (3:49 min)

https://www.youtube.com/watch?v=NNUZgajmrP0

Le taux de mortalité de la grippe est de 0,1 %, tandis que celui de COVID-19 est estimé entre 0.3/5% – 1% à l’échelle mondiale (nombre de décès par million d’habitants)

Graphique : COVID-19 – Ou le taux de mortalité est le plus élevé ?


https://fr.statista.com/infographie/21819/taux-de-mortalite-coronavirus-par-pays-deces-covid-19-par-habitant/

COVID-19: un taux de mortalité d’au plus 0,3%, selon les spécialistes américains, 29.05.20

https://www.lecourrierdusud.ca/covid-19-un-taux-de-mortalite-de-03-selon-les-specialistes-americains/

Aujourd’hui, de nombreuses études – fondées sur des méthodologies différentes et complémentaires – estiment que, dans la plupart des pays, la mortalité du Covid-19 se situe entre 0,5 et 1 %.

https://www.pourlascience.fr/sr/covid-19/quel-est-le-vrai-taux-de-mortalite-du-covid-19-19633.php

Info Box : Taux de mortalité

Pandémie de coronavirus

COVID-19 : où le taux de mortalité est le plus élevé

de Tristan Gaudiaut,  26 juin 2020

Alors que la mortalité a très fortement diminué en Europe, elle atteint actuellement son pic dans les pays d’Amérique du Sud. Le nombre de décès par million d’habitants a ainsi pratiquement doublé au Brésil depuis le début du mois de juin et s’établit désormais à plus de 250.

Ce graphique montre les pays de plus d’un million d’habitants où le taux de mortalité du COVID-19 est le plus élevé au monde, à partir des données de l’université Johns Hopkins. Avec 443 décès comptabilisés par million d’habitants, la France est le sixième pays avec le plus haut taux, derrière la Suède (512) et devant les États-Unis (372). Le 25 juin, la Belgique affiche toujours le chiffre le plus élevé avec plus de 800 décès recensés par million d’habitants, suivit par le Royaume-Uni (648) et l’Espagne (606). La taille des pays et la densité de population ont une influence sur cet indicateur.

Il est aussi important de garder à l’esprit que les pays mesurent ces statistiques de manière différente. Par exemple, le Royaume-Uni n’inclut que les décès pour lesquels les personnes ont été testées positives au virus, alors que la méthode de calcul adoptée en Belgique prend en compte les décès qui n’ont pas pu être testés mais qui représentaient des cas suspects.

2.5.1 Vidéos éducatives

Faut-il avoir peur du coronavirus ? – Le Monde (4:51 min)

COVID-19 : décoder les chiffres | Data Science vs Fake | ARTE (4 :55 min)

Coronavirus de la maladie COVID-19 – Point de situation du 03 mars 2020 – Hôpitaux Universitaires de Genève (29:39 min)

Anglais

Comment savoir si nous gagnons contre le COVID-19 ? – anglais (7:15 min)

COVID-19 Update 5: Estimating case fatality rates for COVID-19 (7:37 min)

2.5.2 Dangerosité – Risque de contracter le Covid-19

Quelle est la dangerosité du coronavirus ?

Le coronavirus est dangereux pour trois raisons :

  • Il est très contagieux : chaque personne infectée va contaminer au moins 3 personnes en l’absence de mesures de protection.
  • Il est contagieux avant d’être symptomatique, c’est à dire qu’une personne contaminée, qui ne ressent pas de symptômes peut contaminer d’autres personnes.
  • Il est dangereux : environ 15% des cas constatés ont des complications et 5% des cas nécessitent une hospitalisation en réanimation.

Gouvernement.fr/info-coronavirus

Martinique.gouv.fr

https://fr.statista.com/statistiques/1101550/dangerosite-coronavirus-chine/

Statista

La COVID-19 doit-il m’inquiéter ?

La COVID-19 est généralement bénigne, en particulier chez l’enfant et le jeune adulte, mais elle peut aussi être grave : 1 malade sur 5 doit être hospitalisé. Il est donc tout à fait normal de s’inquiéter des conséquences de la flambée du COVID-19 pour soi-même et pour ses proches.

Il est possible d’apaiser son inquiétude en prenant des mesures pour se protéger et protéger ses proches et son entourage.

  • Tout d’abord, il faut se laver régulièrement et soigneusement les mains et respecter les règles d’hygiène respiratoire.
  • Deuxièmement, il faut se tenir au courant de la situation et suivre les conseils des autorités sanitaires locales, notamment en ce qui concerne les restrictions aux voyages, aux déplacements et aux rassemblements.

OMS Maladie à coronavirus 2019 – Questions-réponses

Quelle est la probabilité de contracter la COVID-19 ?

Le risque dépend de l’endroit où on habite plus précisément, de la présence ou non d’une flambée. Pour la plupart des gens, à la plupart des endroits, le risque de contracter la COVID-19 reste faible.

Cependant, la propagation d’intensifie désormais dans certaines villes ou régions. Pour les personnes qui y habitent ou s’y rendent, le risque de contracter la COVID-19 est plus élevé. Les gouvernements et les autorités sanitaires prennent des mesures énergiques chaque fois qu’un nouveau cas de COVID-19 est identifié. Respectez les restrictions locales aux voyages, aux déplacements ou aux grands rassemblements. En participant à ces efforts de lutte contre la maladie, vous réduisez le risque de contracter ou de propager la COVID-19. Les flambées du COVID-19 peuvent être endiguées et la transmission peut être enrayée, comme on l’a vu en Chine et dans certains autres pays. Malheureusement, de nouvelles flambées apparaissent rapidement. Il est important de connaître la situation là où vous êtes ou là où vous comptez aller. L’OMS publie quotidiennement des bulletins de situation.

OMS Maladie à coronavirus 2019 – Questions-réponses

https://www.who.int/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/situation-reports/

Que représente une infection au coronavirus (COVID-19) pour une personne en bonne santé d’une vingtaine, trentaine ou quarantaine d’années ?

La probabilité d’attraper le coronavirus pour une personne en bonne santé d’une vingtaine, trentaine ou quarantaine d’années est la même que pour n’importe quelle autre personne.

On constate cependant peu de complications et donc de nécessité d’une hospitalisation liée au coronavirus pour cette tranche d’âge.

Info-coronavirus.be

  1. Morbidité – Conditions/groupes à risques

Doctissimo Santé

https://www.doctissimo.fr/sante/epidemie/coronavirus-chinois/coronavirus-personnes-a-risque

Graphique : Covid-19 – Quel est le taux de mortalité

https://graphics.rfi.fr/coronavirus-2019-ncov-infographie-7-points/

Sexe

Graphique : Hommes et femmes inégaux face au Coronavirus

https://fr.statista.com/infographie/21404/part-hommes-et-femmes-morts-coronavirus/

Profil des patients en réanimation en France

Graphique : Le profil des patients en réanimation en France

Sudouest.fr : Coronavirus : quel est le profil des patients hospitalisés en réanimation ?, Publié le 06/04/2020

https://www.sudouest.fr/2020/04/06/coronavirus-quel-est-le-profil-des-patients-hospitalises-en-reanimation-7390374-10861.php

Tranche d’age

Internaute Fr

https://www.linternaute.fr/actualite/guide-vie-quotidienne/2489651-covid-19-les-chiffres-du-jeudi-18-juin-2020-en-france/

Graphique: Distribution des personnes infectées par le coronavirus (COVID-19 et admises en réanimation en France au 12 mai 2020, selon la trance d’age

Qui risque d’être atteint d’une forme grave de la maladie ? (Personne/s à risque)

Les personnes âgées et les personnes déjà atteintes d’autres maladies (comme l’hypertension artérielle, les maladies pulmonaires, le cancer, le diabète ou les cardiopathies) semblent être gravement atteintes plus souvent que les autres.

OMS Maladie à coronavirus 2019 – Questions-réponses

Je suis une personne à risques, que dois-je faire ?

Restez chez vous autant que possible. Évitez tout contact avec des personnes extérieures à votre famille et suivez scrupuleusement toutes les mesures d’hygiène. Il est également préférable que les membres de la famille entrent le moins possible en contact avec d’autres personnes.

Info-coronavirus.be

Info Box : Détails – Qui est considéré comme une personne « à risque » ?

  • Personnes âgées de 70 ans et plus ;
  • Patients présentant une insuffisance rénale chronique dialysée, une insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV
  • Patients aux antécédents cardiovasculaires : hypertension artérielle compliquée, antécédents d’accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;
  • Diabétiques insulinodépendants non équilibrés ou présentant des complications secondaires à leur pathologie ;
  • Personnes présentant une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une infection virale ;
  • Patients présentant une insuffisance rénale chronique dialysée ;
  • Personnes avec une immunodépression congénitale ou acquise (médicamenteuses : chimiothérapie anti cancéreuse, immunosuppresseur, biothérapie et/ou une corticothérapie à dose immunosuppressive, infection à VIH non contrôlé avec des CD4 <200/mm³, consécutive à une greffe d’organe solide ou de cellules souche hématopoïétiques, atteints d’hémopathie maligne en cours de traitement, présentant un cancer métastasé)
  • Malades de cirrhose au stade B au moins ;
  • Femmes enceintes à partir du 3eme trimestre de grossesse ;
  • Personnes présentant une obésité morbide (indice de masse corporelle > 40kg/m²)

Gouvernement.fr/info-coronavirus

Martinique.gouv.fr

Femmes enceintes

Les femmes enceintes sont-elles donc des personnes à risques ?

Non – les femmes enceintes n’ont pas de risque élevé

Il n’y a pas d’indication scientifique que les femmes enceintes soient plus sensibles à cette infection ou à ses conséquences. Il y a d’ailleurs peu de femmes enceintes parmi les patients les plus malades, ce qui est rassurant. De plus, on constate de manière générale très peu de contaminations graves pour les tranches d’âge où les femmes sont enceintes. Il n’existe aucune preuve qu’une infection durant la grossesse puisse avoir un effet négatif sur le fœtus ou que le virus puisse être transmis de la mère à l’enfant pendant la grossesse.

Info-coronavirus.be

Lapresse.ca/covid-19

Info Box: Femmes enceintes

Questions-réponses (Q&A) sur la COVID-19, la grossesse, l’accouchement et l’allaitement

https://www.who.int/fr/news-room/q-a-detail/q-a-on-covid-19-pregnancy-and-childbirth#:~:text=Des%20recherches%20sont%20actuellement%20en,nouvelles%20donn%C3%A9es%20seront%20disponibles.

Les femmes enceintes sont-elles plus exposées au risque de contracter la COVID-19 ?

Des recherches sont actuellement en cours pour comprendre les effets de l’infection par le virus de la COVID-19 sur les femmes enceintes. Les données sont peu abondantes, mais rien ne prouve actuellement que les femmes enceintes courent un risque plus élevé que le reste de la population de développer une forme grave de la maladie.

Cependant, du fait des bouleversements que subissent leur corps et leur système immunitaire, nous savons que les femmes enceintes peuvent être gravement touchées par certaines infections respiratoires. Il est donc important qu’elles prennent des précautions pour se protéger contre la COVID-19 et qu’elles signalent les symptômes éventuels (tels que fièvre, toux ou difficultés à respirer) à leur prestataire de soins de santé.

L’OMS continuera de réviser et d’actualiser ses informations et ses conseils à mesure que de nouvelles données seront disponibles.

Autres questions

  • Je suis enceinte. Comment puis-je me protéger contre la COVID-19 ?
  • Les femmes enceintes doivent-elles faire un test de dépistage de la COVID-19 ?
  • La COVID-19 peut-elle se transmettre d’une femme à son enfant à naître ou à son nouveau-né ?
  • Quels soins devraient être disponibles pendant la grossesse et l’accouchement ?
  • Les femmes enceintes chez qui la présence du virus de la COVID-19 est suspectée ou confirmée doivent-elles accoucher par césarienne ?
  • Les femmes touchées par la COVID-19 peuvent-elles allaiter ?
  • Puis-je toucher mon nouveau-né et le prendre dans mes bras si j’ai la COVID-19 ?
  • J’ai la COVID-19 et je ne me sens pas assez bien pour allaiter mon bébé directement. Que puis-je faire ?

UNICEF/(OMS) : Vivre sa grossesse pendant la pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19)

https://www.unicef.org/fr/coronavirus/vivre-sa-grossesse-pendant-la-pandemie-de-maladie-a-coronavirus-covid-19

Les conseils d’une sage-femme experte sur les meilleures méthodes de protection pour vous et votre bébé.

Enfants

Les enfants sont-ils à risque de contracter la maladie ?

Les cas de personnes mineures atteintes sont plus rares, mais ils existent. Bien que les personnes âgées soient plus vulnérables, les gens de tous les âges sont maintenant à risque. Les personnes atteintes d’une maladie respiratoire sévère infectieuse (MRSI), les personnes âgées et celles souffrant d’hypertension, de diabète, de problèmes cardiovasculaires et de cancer sont parmi les plus vulnérables face au nouveau virus. « Il y a une différence entre être infecté et être malade. On ignore pourquoi, mais les enfants atteints de COVID-19 voient moins leur état s’aggraver

Lapresse.ca/covid-19

Les enfants ont-ils plus de risques d’être contaminés ?

Les enfants peuvent également être contaminés par le coronavirus mais ont peu de risques de développer une forme sévère de la maladie. Ils peuvent cependant facilement transmettre le virus, y compris s’ils sont asymptomatiques. Il est donc recommandé d’éviter pour le moment leurs contacts avec les personnes à risques, notamment leurs grands-parents.

Info-coronavirus.be

2.5.4 Létalité / Mortalité

Depuis le début de l’épidémie de Coronavirus, les chiffres pleuvent. Le nombre de malades, de décès, les modes de transmission ou la période d’incubation : que nous disent réellement ces données ? Comment décoder et bien comprendre ces statistiques ?

Info box : Taux de létalité en fonction des pathologies existantes (et sexe)

HTA

Diabète

Maladies cardiovasculaires

Maladies respiratoires

Cancer

6 %

7,3 %

10,5 %

6,3 %

5,6 %


Taux de mortalité du coronavirus COVID-19 en Chine en février 2020, selon les pathologies sous-jacentes

https://fr.statista.com/statistiques/1101558/hausse-mortalite-maladie-coronavirus-chine/

Taux de mortalité du coronavirus COVID-19 en Chine en février 2020, selon l’âge des personnes infectées

https://fr.statista.com/statistiques/1101556/mortalite-age-coronavirus-chine/

Graphique : Taux de létalité par infection de la grippe et de la COVID-19 selon âge (5 Mai)


https://www.lesoleil.com/actualite/vos-questions-sur-la-covid-19/la-covid-19-moins-pire-quune-grippe-en-bas-de-50-ans-89ae1e1164a5a7e3613bfe7680d216f3

Facteurs de risque

L’hypertension semble être le facteur de risque le plus important dans une étude du 24 mars. Les coronavirus SARS et SARS-Cov-2 utilise le récepteur ACE2 pour entrer dans l’épithélium respiratoire. Plusieurs hypothèses sont avancées notamment la perturbation du fonctionnement des ACE2 par un traitement antihypertenseur ciblant les récepteurs ou les enzymes impliquées dans le fonctionnement de ces récepteurs. Un autre mécanisme évoqué est la surexpression des ACE2 chez les patients atteints d’hypertension ou de diabète. Ce même mécanisme pourrait être à l’origine de l’effet délétère de l’Ibuprofène sur la maladie.

Sexe

La surmortalité de cette infection chez l’homme par rapport à la femme pourrait s’expliquer par des phénomènes hormonaux , les œstrogènes et progestérone stimulent l’immunité innée et acquise et de nombreux gènes régulant l’immunité se trouvent sur le chromosome X.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_%C3%A0_coronavirus_2019

Graphique : COVID-19 : l’évolution de la mortalité en Europe

https://fr.statista.com/infographie/21266/evolution-du-nombre-de-deces-causes-par-le-coronavirus-covid-19-par-pays/

Graphique : COVID-19  – Où le taux de mortalité est le plus élevé

https://fr.statista.com/infographie/21819/taux-de-mortalite-coronavirus-par-pays-deces-covid-19-par-habitant/

Graphique : Coronavirus – Plus de la moitié des patients sont guéris

https://fr.statista.com/infographie/20937/evolution-du-nombre-de-cas-de-coronavirus-covid-19-guerisons-malades-deces/

Graphique : Covid-19 : le statut actuel des cas identifiés

https://fr.statista.com/infographie/21219/coronavirus-covid-19-repartition-des-cas-par-statut-selon-les-pays-deces-malades-guerisons/

Info Box : Facteurs de risque

Facteurs de risque

Ils ont été mis à jour le 9 mars 2020 par une étude rétrospective des facteurs de risques chez 191 patients dont 137 ont guéri et 54 sont morts à l’hôpital. Les facteurs de risques de mortalité sont :

  • une comorbidité (présente dans 48 % des cas) : il s’agit d’hypertension le plus souvent (30 % des comorbidités), devant le diabète (19 %) et les maladies coronariennes (8 %);
  • un âge avancé ;
  • un score SOFA (Sequential Organ Failure Assessment) élevé, c’est-à-dire un risque élevé de défaillances d’organes;
  • un taux de D-dimère supérieur à 1 μg/L lors de l’admission.

Ces informations aideront les cliniciens à mieux identifier, et précocement, les patients à risque.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_%C3%A0_coronavirus_2019

Info Box : Cause de décès

Causes de décès

  • La détresse respiratoire aiguë (SDRA) est la cause principale de la mortalité du Covid-19. D’apparition particulièrement brutale et sévère, la mortalité induite par le SDRA se situe entre 30 à 50 % selon le site Européen Lung. Le pronostic du SDRA dépend de l’état de santé initial du patient. Il peut entraîner des séquelles à long terme dans la plupart des cas.

Une réaction immunitaire trop importante connue sous le nom de choc cytokinique est aussi un facteur majeur de mortalité

https://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_%C3%A0_coronavirus_2019

2.7 Information à retenir

La Covid19 semblerait venir d’un animal (zoonose). On ne le sait pas encore avec certitude mais des analyses génétiques du virus montrent que son ancêtre viendrait de la chauve-souris.

Il est très contagieux, chaque personne infectée va contaminer au moins 3 personnes en l’absence de mesures de protection. Par ailleurs il est contagieux avant d’être symptomatique (l’apparition des signes).

Les personnes âgées plus de 70ans et les personnes déjà atteintes d’autres maladies (comme l’hypertension artérielle, les maladies pulmonaires, le cancer, le diabète ou les cardiopathies) semblent plus souvent être gravement atteintes que les autres, par contre le virus touche toutes les classes d’âges, y compris les plus jeunes.

Le taux de mortalité de la grippe est de 0,1 %, tandis que celui du COVID-19 est estimé entre 0 » et 0,7. Dans certains pays cela dépasse le 1 %.

Le nouveau coronavirus s’attaque à tout le monde, enfants comme adultes. Mais comme pour la grippe saisonnière, certaines personnes sont plus à risque de développer des complications qui peuvent rendre l’infection mortelle.

L’infection au CoVid19 entraine des décès surtout chez les personnes âgées et les plus fragiles.

  • Les + de 60 ans représentent 96% des décès.
  • Les + de 70 ans représentent 86% des décès.
  • Les + de 80 ans représentent 62% des décès.

L’hypertension semble être le facteur de risque le plus important dans une étude du 24 mars.

Les coronavirus SARS et SARS-Cov-2 utilise le récepteur ACE2 pour entrer dans l’épithélium respiratoire.

La surmortalité de cette infection chez l’homme par rapport à la femme pourrait s’expliquer par des phénomènes hormonaux , les œstrogènes et progestérone. La détresse respiratoire aiguë (SDRA) est la cause principale de la mortalité du Covid-19, d’apparition particulièrement brutale et sévère, la mortalité induite par le SDRA se situe entre 30 à 50 % selon le site Européen Lung. Le pronostic du SDRA dépend de l’état de santé initial du patient.

Si vous êtes une personne à risque restez chez vous autant que possible. Évitez tout contact avec des personnes extérieures à votre famille et suivez scrupuleusement toutes les mesures d’hygiène.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *