4. Mode de Transmission

COVID-19
  1. Transmission aéroportée
  2. Contamination par les sécrétions respiratoires
  3. Transmission par contact
  4. Transmission directe
  5. Transmission par surface contaminée

4.1 Vidéos éducatives et infographies

Français

La transmission du coronavirus | AFP Animé (1 :04 min)

Toutes les idées fausses sur les voies de transmission du coronavirus France 24 (1 :47 min)

Vidéo Covid-19 Sénegal Groupe senghor Chouette Kabera consulting Equanym

  • Pas encore localisée

Anglais

 

How coronavirus spreads outdoors vs. indoors, 5/20 – Vox (anglaise) – (6:02 min)

https://www.youtube.com/watch?v=n6QwnzbRUyA

Wikipedia: https://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_%C3%A0_coronavirus_2019

 

Infographie: Covid-19 – La transmission

Covid-19 : la transmission. © Alain Bommenel, AFP

Source : Futura Science : Immunité collective : explications de Samuel Alizon, spécialiste des maladies infectieuses, Rémy Decourt, Journaliste, 22/04/2020

https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/coronavirus-immunite-collective-explications-samuel-alizon-specialiste-maladies-infectieuses-80603/

Graphique : Personne infecté – Gouttelettes – contact direct

https://conseils.xpair.com/agenda_news/fonctionnement-installations-conditionnement-air-eviter-coronavirus.htm

Graphique : Mesures barrières et principaux modes de contamination

https://urgences-serveur.fr/mise-au-point-quotidienne-sur-le-covid-19.html

Mécanismes de transmission par voie respiratoire

Extrais modifiés- d’après Dr. F.ADER, Service des Maladies Infectieuses et Tropicales, Hôpital de la Croix-Rousse – Groupement Hospitalier Nord – Hospices Civils de Lyon, 15e journées Nationales d’Infectiologie, Bordeaux,11-13/06/2014

Schéma : Evolution de la taille des gouttelettes émises dans le milieu extérieur au cours de différents évènements

(modifié d’après F.ADER, Mécanismes de transmission par voie respiratoire 11-13/06/2014).

Tableau : nombre de particules projetées en fonction de l’activité de la personne.

(modifié, d’après Feldstrom & Goldblatt, 2013, J Pathogens)


Nombre de particules projetées en fonction de l’activité de la personne

(modifié, d’après Feldstrom & Goldblatt, 2013, J Pathogens)


Schéma : facteurs environnementaux qui conditionnent le déplacement des gouttelettes

(modifié d’après F.ADER, Mécanismes de transmission par voie respiratoire, 11-13/06/2014)


Schéma : vitesse de chute d’une goutelette en fonction de sa taille.

Académie de la Réunion – pedagogie.ac-réunion.fr

Source : Préparatifs Classe de seconde -Thème n° 2 : Corps Humain et Santé – Première partie : Agents pathogènes, et maladies vectorielles : https://pedagogie.ac-reunion.fr/fileadmin/ANNEXES-ACADEMIQUES/03-PEDAGOGIE/02-COLLEGE/sciences-vie-terre/Fiches-peda/Activite_lycee_2019/ac-reunion_SVT_2nde_TC_pathogenes_maladies_vectorielles_Covid.pdf

Sciences et Avenir

https://www.sciencesetavenir.fr

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/incubation-contagiosite-mortalite-les-mots-qui-comptent-pour-decrire-le-coronavirus_140939

4.2 Le réservoir du virus


C’est l’endroit où le virus peut survivre ou se multiplier

  • LE RESERVOIR EST HUMAIN, représenté par les personnes malades COVID 19 symptomatiques ( peu symptomatiques ( et les porteurs sains asymptomatiques)
  • La transmission par un porteur sain est possible, cependant il semble que la transmission soit plus élevée chez les personnes symptomatiques (tout spécialement au début des symptômes)

https://www.cpiasbfc.fr/coronavirus/covid-19_pour_tous.pdf

4.3 Contagiosité

Graphique : Quelle est la contagiosité du coronavirus ?

https://fr.statista.com/infographie/20653/comparaison-degre-de-contagion-coronavirus-avec-autres-virus/

Comparaison des indices de contagiosité des maladies infectieuses, virus et bactéries courantes dans le monde en 2020

https://fr.statista.com/statistiques/1101694/contagiosite-maladies-virus-bacteries/

Quelle est la propagation du virus ?


https://graphics.rfi.fr/coronavirus-2019-ncov-infographie-7-points/

Graphique : Transmission


https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/4/45/Covid-19-Transmission-graphic-01.gif/320px-Covid-19-Transmission-graphic-01.gif

4.3.1 Taux de reproduction de base (d’une maladie) Ro

Les données de surveillances internationales et la littérature scientifique nous renseignent désormais sur la présence incontestable d’une transmission interhumaine directement par voie respiratoire et aussi de manière indirecte par contact surface inerte-mains-muqueuses avec un RO estimé à 2,2 à 2,68.

SPILF-Infectologie.com – COVID-19 : nouveau coronavirus – Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française


https://www.infectiologie.com/fr/actualites/covid-19-nouveau-coronavirus_-n.html

Ro Covid-19 : 2,2 – 3,9

Info Box : Taux de reproduction de base (d’une maladie) Ro

Nombre moyen de cas (ou de foyers) secondaires provoqués par un sujet (ou un élevage) atteint d’une maladie transmissible au sein d’une population entièrement réceptive.

Exemples : pour la grippe humaine saisonnière : de l’ordre de 1,5-2,5

                               Pour la peste bovine : de l’ordre de 4,6

                               Pour la rougeole : de l’ordre de 15.

Remarque 2 : pour une maladie contagieuse, il dépend notamment de l’intensité de l’excrétion de l’agent pathogène, de sa voie et de sa durée ainsi que de la densité de population de(s) l’espèce(s) réceptive(s) exposée(s).

Remarque 5 : plus la valeur de Ro est élevée, plus la maladie correspondante se transmet intensément et peut provoquer une épidémie ou une épizootie : une valeur de Ro supérieure à 1 provoque une augmentation de l’incidence ; une valeur de Ro inférieure à 1 conduit à une diminution progressive du nombre de nouveaux cas et, potentiellement, à la disparition de la maladie dans la zone considérée.

4.4 Transmission générale

Comment se transmet le coronavirus COVID-19 ?

COVID-19 est une maladie respiratoire. Elle se propage par des gouttelettes de liquide microscopiques qu’une personne infectée expire, en particulier lorsqu’elle parle, chante, tousse ou éternue.

La plupart des infections surviennent lorsqu’une autre personne respire ces gouttelettes par le nez ou la bouche.

Les plus grosses gouttelettes tombent au sol à environ un mètre de la personne infectée, mais les plus petites gouttelettes, appelées « aérosols », peuvent flotter dans l’air pendant des heures, en particulier dans une pièce ou un véhicule fermé.

Le virus peut être transmis par une personne infectée avant même l’apparition des symptômes.

Les chercheurs estiment qu’environ 44% des infections sont transmises par des personnes qui ne présentent aucun symptôme, en plus d’être transmis par voie aérienne, le virus peut également infecter des personnes si elles le touchent à leurs mains, en se serrant la main ou en touchant un objet contaminé, puis en touchant leur bouche, leur nez ou leurs yeux.

Les particules virales peuvent survivre sur des objets comme l’argent, les livres, les articles de papeterie, les poignées de porte et les comptoirs jusqu’à quelques jours, si elles ne sont pas éliminées avec un nettoyage régulier.

Le coronavirus étant un nouveau virus, aucun vaccin n’est actuellement disponible. Cependant, de nombreux symptômes peuvent être traités. Plus de neuf personnes sur dix se rétablissent sans tomber gravement malades.

C’est donc pourquoi les gestes barrières et les mesures de distanciation sociale sont indispensables pour se protéger de la maladie.

OMS Maladie à coronavirus 2019 – Questions-réponses

Quels sont les points d’entrée du virus dans le corps humain ?

Bouche, nez et yeux

Puis-je attraper le virus d’une personne infectée lorsque je suis debout ou assise à côté de la personne ?

Cela dépend de combien de temps vous êtes à proximité de la personne infectée.

Cela dépend également si vous avez été contaminé en touchant des surfaces infectées par le virus.

Si cette personne tousse, éternue ou produit des gouttelettes en parlant et que vous êtes dans un rayon proche, vous pouvez inhaler le virus à travers ces gouttelettes.

Veuillez respecter les règles de distanciation sociale consistant à être éloigné de 6 pieds ou 2 mètres ou au minimum 1mètre pour vous protéger et utiliser un masque facial approuvé.

Peut-on être en contact d’un malade sans être contaminé ?

Le risque est toujours présent, et plus le contact est long et rapproché, plus le risque de contamination augmente (plus de 15 minutes, à moins d’un mètre). C’est la raison pour laquelle la distanciation sociale et les mesures barrières doivent être appliquées.

Il est donc possible de vivre avec un cas de COVID-19 à domicile si l’on respecte scrupuleusement les gestes barrières.

Info-coronavirus.be

Est-ce qu’une personne infectée, mais ne présentant aucun symptôme peut transmettre la COVID-19 ?

Oui. Selon l’OMS, la principale voie de transmission est le fait d’être en contact direct avec les gouttelettes émises par une personne malade. Mais il est possible, dit l’OMS, qu’une personne présentant des symptômes légers, comme une toux sèche, puisse transmettre le virus.

Lapresse.ca/covid-19

Puis-je attraper le virus d’une personne infectée lorsque je suis debout ou assise à côté de la personne ?

Cela dépend de combien de temps vous êtes à proximité de la personne infectée.

Cela dépend également si vous avez été contaminé en touchant des surfaces infectées par le virus.

Si cette personne tousse, éternue ou produit des gouttelettes en parlant et que vous êtes dans un rayon proche, vous pouvez inhaler le virus à travers ces gouttelettes.

Veuillez respecter les règles de distanciation sociale consistant à être éloigné de 6 pieds ou 2 mètres ou au minimum 1mètre pour vous protéger et utiliser un masque facial approuvé

Que m’arrive-t-il lorsque je touche des gouttelettes provenant d’une personne infectée par le virus ?

Vos mains et toute autre partie de votre corps qui a touché les gouttelettes provenant de la personne infectée sont désormais contaminées.

Vous devez immédiatement vous décontaminer en vous lavant au savon sous l’eau courante (pendant au moins 20 secondes comme conseillé).

Soyez vigilant et recherchez les signes ou symptômes dans les prochains jours au cas où vous seriez infecté.

Est- ce qu’en touchant la peau de quelqu’un pourra propager le virus ?

Il n’y a aucune preuve que la contamination se fasse par la peau.

Le risque de contamination peut être réduit en gardant une distance de plus d’un mètre avec des personnes malades, en se touchant le moins possible le visage et en veillant à une bonne hygiène des mains.

Info-coronavirus.be

4.5 Femmes enceintes

Covid-19 en grossesse

Les femmes enceintes peuvent-elles transmettre le coronavirus au fœtus ?

Pour l’heure, les éléments dont nous disposons sont insuffisants pour établir si le virus se transmet de la mère au fœtus durant la grossesse ou pour déterminer ses effets potentiels sur le fœtus. Des études sont en cours à ce sujet.

Les femmes enceintes doivent continuer d’observer les mesures de précaution adaptées afin de se protéger de l’exposition au virus et appeler le 115 immédiatement si elles présentent des symptômes tels que de la fièvre, de la toux ou des difficultés respiratoires

Une mère infectée par le coronavirus peut-elle continuer d’allaiter ?

Toutes les mères présentant des symptômes de fièvre, de toux ou de difficultés respiratoires doivent consulter immédiatement un médecin et suivre ses instructions.

Compte tenu des bienfaits de l’allaitement et du rôle insignifiant du lait maternel dans la transmission d’autres virus respiratoires, la mère peut continuer d’allaiter, tout en observant les précautions nécessaires.

Les mères présentant des symptômes, mais qui vont suffisamment bien pour allaiter, doivent porter un masque à proximité de leur enfant (y compris pendant qu’elles le nourrissent), se laver les mains avant et après avoir été contact avec lui (y compris pendant qu’elles le nourrissent) et nettoyer/désinfecter les surfaces contaminées.

Les mères trop malades pour allaiter doivent être encouragées à tirer leur lait et à le donner à leur enfant à l’aide d’une coupelle et/ou d’une cuillère propres – tout en observant les mêmes méthodes de prévention de l’infection.

4.6 Autres types de transmission : Nourriture – Animaux, colis ?

4.6.1 Nourriture

Puis-je être contaminé par le biais de la nourriture ?

A ce jour, les aliments n’ont pas été identifiés comme une source ou une voie probable de transmission du virus.

De plus, les coronavirus ne sont pas des virus très résistants dans l’environnement et ils sont rapidement inactivés lorsqu’ils se retrouvent sur des surfaces.

En l’état actuel des connaissances, la probabilité qu’un consommateur soit contaminé par le Covid-19 via l’alimentation est donc très faible et non démontrée.

 

De façon générale Il faut respecter les bonnes pratiques d’hygiène sont primordiales et permettent d’éviter la plupart des contaminations:

  • Préparer les aliments séparément, surtout lorsqu’on manipule des viandes crues,
  • Laver abondamment à l’eau chaude et au savon les surfaces ayant servi à la préparation des aliments, surtout celle des viandes crues,
  • Se laver les mains à l’eau chaude et au savon entre chaque manipulation,
  • Cuire suffisamment toute viande crue (70°C à cœur durant au moins 2 minutes),
  • Éviter de préparer des aliments lorsqu’on est malade.

Info-coronavirus.be

4.6.2 Source animale

Les êtres humains peuvent-ils contracter la COVID-19 à partir d’une source animale ?

Faut s’abstenir de consommer des produits d’origine animale crus ou mal cuits.

Toujours respecter les règles relatives à la sécurité sanitaire des aliments.

Les coronavirus sont une grande famille de virus couramment présents chez les chauves-souris et chez d’autres animaux. Occasionnellement ces virus infectent des êtres humains qui peuvent à leur tour propager l’infection. Ainsi, le SARS-CoV est associé aux civettes tandis que le MERS-CoV est transmis par les dromadaires.

Les sources animales éventuelles du COVID-19 n’ont pas encore été confirmées.

Pour se protéger, par exemple lorsque l’on va sur des marchés d’animaux vivants, il faut éviter le contact direct avec les animaux et les surfaces en contact avec les animaux et toujours respecter les règles relatives à la sécurité sanitaire des aliments. Il faut manipuler la viande crue, le lait et les abats avec précaution pour éviter de contaminer les aliments qui ne sont pas destinés à être cuits et il faut s’abstenir de consommer des produits d’origine animale crus ou mal cuits.

OMS Maladie à coronavirus 2019 – Questions-réponses

Mon animal domestique peut-il me transmettre la COVID-19 ?

Cas isolées (chien) – Fort probablement pas. Selon l’OMS, rien ne prouve que les animaux de compagnie, comme les chiens ou les chats, peuvent transmettre la COVID-19. La maladie se transmet essentiellement entre humains.


Il y a eu un cas d’infection chez un chien à Hong Kong mais, à ce jour, rien ne prouve que les animaux de compagnie, tels que les chiens ou les chats, peuvent transmettre la COVID-19. La maladie se transmet principalement par les gouttelettes expulsées par les personnes infectées quand elles toussent, éternuent ou parlent. Pour vous protéger, lavez-vous les mains fréquemment et soigneusement.

Gouvernement.fr/info-coronavirus

Martinique.gouv.fr

Les moustiques peuvent-ils transmettre le virus ?

Non il n’existe aucune preuve de transmission du virus à travers les moustiques, ou tout autre animal d’ailleurs.

La COVID-19 se transmet entre humains, via les gouttelettes respiratoires.

Info-coronavirus.be

4.6.3 Eau et autres matières

Peut-on attraper la maladie par l’eau ?

À ce jour, il n’a pas été rapporté de contamination par l’eau. Cette maladie est à transmission interhumaine par la voie des gouttelettes (toux, éternuements, mains souillées par les gouttelettes).

 

Puis-je contracter la COVID-19 par contact avec les matières fécales d’une personne malade ?

Risque faible : Le risque de contracter la COVID-19 par contact avec les matières fécales d’une personne infectée paraît faible.

Les premières investigations semblent indiquer que le virus peut être présent dans les matières fécales dans certains cas, mais la flambée ne se propage pas principalement par cette voie. Cependant, comme le risque existe, c’est une raison supplémentaire de se laver les mains régulièrement, après être allé aux toilettes et avant de manger. 

OMS Maladie à coronavirus 2019 – Questions-réponses

4.7 Transmission par objets – Surfaces

4.7.1 Vidéo éducationnel – Durée de vie sur les surfaces

Check-up: la durée de vie du Coronavirus sur les surfaces (4 :10)

4.7.2 Graphiques

Survie du Coronavirus sur les surfaces

https://www.astel.be/info/coronavirus-proximus-orange-base-voo-scarlet-et-telenet-offrent-appels-gratuits-data-gratuit-chaines-tv-et-vitesse-internet_4821

 

http://www.next-up.org/France/Coronavirus.php

http://www.next-up.org/images/Virus_Covid_19_Temps_Survie_UHD.jpg

 

https://www.lavenir.net/cnt/dmf20200326_01461164/coronavirus-les-informations-douteuses-que-partage-denis-brogniart

Infographie : La durée de vie du virus Covid-19 (Visactu)

https://www.dna.fr/sante/2020/03/25/facile-de-lire-le-journal-sans-danger

Peut-on être contaminé en touchant un caddie de supermarché ?

Oui mais c’est peu probable. Les caddies, comme toutes les surfaces, peuvent servir de support au virus si elles sont souillées par des gouttelettes respiratoires d’un sujet contaminé.

Le virus peut rester quelques heures sur une surface comme un caddy, mais en quantité faible.

En appliquant les mesures barrières (se laver les mains notamment) et en nettoyant le caddy avec une lingette, le risque devient négligeable.

Puis-je attraper le virus en dormant sur des lits d’hôtel ?

Les hôtels pratiquent généralement un bon entretien ménager et doivent remplacer la literie, les articles de toilette et autres articles à usage personnel avant l’enregistrement d’un nouvel occupant. Cependant, il est toujours possible d’être infecté en utilisant les chambres d’hôtel et en dormant dans les lits.

Comme de nombreuses personnes utilisent les hôtels et leurs installations, évitez de voyager et d’utiliser des hôtels pour l’instant dans la mesure du possible

Puis-je la contracter si je reçois un colis d’un pays infecté ?

Peu de risques : Rien ne permet d’affirmer la contamination par colis ou paquets en provenance des régions touchées par la pandémie.

La COVID-19 se transmet par contact avec une personne infectée. En toussant, le malade produit des gouttelettes qui peuvent contaminer une autre personne s’il y a proximité physique. Il y a donc peu de risques de tomber malade par l’air ou en touchant un objet reçu par la poste.

Graphique : Quatre Moyen de détruire le coronavirus

https://www.compoundchem.com/2020/03/31/destroy-coronavirus/

Combien de temps survit le coronavirus sur les surfaces et matériaux lisses, et peut-on être contaminé par ce biais ?

Généralement, le coronavirus peut survivre plusieurs heures (voire jours) sur des surfaces et matériaux lisses (comme des poignées de porte, rampes d’escalier, tables). Toutes personne qui introduit des gouttelettes de virus par les mains dans sa bouche, son nez ou ses yeux peut être contaminée par le virus.

Il est important de se laver les mains régulièrement et soigneusement après avoir été en contact avec des surfaces qui sont touchées par beaucoup de personnes.

En désinfectant une surface, les particules de virus sont éliminées. Le virus ne peut pas survivre longtemps sur les matériaux absorbants (comme du carton, papier, textile).

Le virus est également très sensible à la sécheresse, la chaleur et la lumière du soleil.

Info-coronavirus.be

 

Une étude américaine récente (10 mars 2020, parue dans le NEJM54) a mesuré le temps de ‘survie’ des virus SARS-Cov-2 et du SARS-Cov-1 ; 1) en aérosol (en suspension sèche dans l’air, c’est-à-dire hors de gouttelettes) et 2) sur 4 types de surfaces

Virus

En suspension
dans l’air

Sur une surface de cuivre

Sur une surface de carton

Sur une surface
d’inox

Sur une surface de polypropylène

SARS-Cov-1
Encore très présent après 3 heures. Les virus infectieux ont disparu en 8 heures. Les virus infectieux ont disparu en 8 heures. Encore détectable à faible concentration après 48 heures. Encore détectable à faible concentration après 72 heures.
SARS-Cov-2
Encore très présent après 3 heures. Les virus infectieux ont disparu en 4 heures. Les virus infectieux ont disparu en 24 heures. Encore détectable à faible concentration après 72 heures. Encore détectable à faible concentration après 72 heures.

Important : trois heures est la durée maximale testée ci-dessus pour les aérosols (virus en suspension dans l’air) ;

https://fr.wikipedia.org/wiki/SARS-CoV-2

4.8 Sources d’information

futura-science

Gestes barrières : le vrai du faux sur les masques

https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/masque-gestes-barrieres-vrai-faux-masques-82528/

 

Liens externes

Face masks to prevent transmission of influenza virus: a systematic review

Physical distancing, face masks, and eye protection to prevent person-to-person transmission of SARS-CoV-2 and COVID-19: a systematic review and meta-analysis

Wearing face masks in the community during the COVID-19 pandemic: altruism and solidarity

Investigating SARS-CoV-2 surface and air contamination in an acute healthcare setting during the peak of the COVID-19 pandemic in London

Airborne Transmission of SARS-CoV-2 Theoretical Considerations and Available Evidence

4.9 Information à retenir

Le virus se transmet soit directement par projection de gouttelettes contaminées lors d’une toux ou d’un éternuement, soit indirectement par contact via une surface inerte contaminée → mains → muqueuses. Il y a donc une nécessité de prévention de type « contact » et de type « gouttelettes » ;
Certains patients présentent des formes non ou très peu symptomatiques qui peuvent passer inaperçues (notamment les enfants). Un patient infecté asymptomatique (« porteur sain ») peut être contagieux.

L’OMS recommande pour ce mois de ramadan que des rassemblements sociaux et religieux doit être sérieusement envisagés. Par ailleurs l’applicabilités des mésures d’atténuation pour les rassemblements, ayant lieu pendant le Ramadan, comme les prières, les pèlerinages et les repas ou banquets communs.

A noter que l’OMS avec le contexte Covid 19 recommande des stratégies IPC (PCI) pour prévenir ou limiter la transmission dans les établissements de soins de santé.

Le virus peut atteindre une personne à proximité (<1 mètre) ou se fixer sur une surface souillée par les gouttelettes, comme les mains ou les mouchoirs. Généralement, le coronavirus peut survivre plusieurs heures (voire jours) sur des surfaces et matériaux lisses (comme des poignées de porte, rampes d’escalier, tables). Toutes personne qui introduit des gouttelettes de virus par les mains dans sa bouche, son nez ou ses yeux peut être contaminée par le virus. C’est pour cela il est important de se laver les mains régulièrement et soigneusement après avoir été en contact avec des surfaces qui sont touchées par beaucoup de personnes. Ces femmes enceintes doivent continuer d’observer les mesures de protection et mes femmes allaitantes doivent continuer d’observer les mesures de protection et continuer à allaiter si elles se sentent suffisamment bien.

C’est donc pourquoi les gestes barrières et les mesures de distanciation sociale sont indispensables pour se protéger de la maladie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *