8. Mesures de Prévention et Protection

COVID-19

8.1 Vidéos éducatives

8.1.1 Messages de sensibilisation

LUTTE CONTRE LE COVID19 – Spot de sensibilisation face à la pandémie – LERAL NET

Message de sensibilisation de l’association aimons-nous réellement vivant contre le Covid-19 (1 :21 min)

MESSAGE DE SENSIBILISATION SUR LE COVID 19 LANGUE FRANÇAIS – SIG Burkina Faso SIG (1 :11 min)

Lutte contre le COVID-19 Message de sensibilisation – Bibs vision (9 :29 min)

MESSAGE DE SENSIBILISATION DE LUTTE CONTRE LE COVID-19 – OTI-DRC IMAGES (0:28 min)

8.1.2 Mesures d’hygiène – Lavage des mains

[Covid-19] Les mesures d’hygiène et de prévention face au Coronavirus, 3/20- Mawallonie – (1 :02 min)

https://www.youtube.com/watch?v=LBulUolFf4I&t=3s

 

Coronavirus : pourquoi il est urgent de mieux se laver les mains et comment le faire vraiment, 3/20 – Le Monde – (4 :01 min)

https://youtu.be/Xmt7FYezfRI

COVID-19 | Adopter des gestes simples pour vous protéger et protéger les autres | Gouvernement (0 :30 min)

Covid19 | Connaître les gestes barrières pour se protéger (0 :30 min)

Coronavirus : pourquoi il est urgent de mieux se laver les mains et comment le faire vraiment Le Monde (4 :41 min)

Les mesures d’hygiène et de prévention face au Coronavirus COVID-19 (1 :02 min)

 

Scientifique :
Les mesures d’hygiène et de prévention face au Coronavirus COVID 19 – bibliomedtv I Cours de Médecine (0 :48 min)

8.1.3 Prevention Covid-19

Coronavirus : les conseils de 2 médecins pour bien se protéger – Le Parisien – (3 :46 min)

Maladie à coronavirus (COVID-19) : Prévention et risques – Actualisation TV (2 :58 min)

Coronavirus (COVID-19) : mesures de contrôle et de prévention de l’infection – Cochrane (0 :34 min)

 

Anglais

6 Steps to Prevent COVID-19 – Centers for Disease Control and Prevention (CDC) – (1:54 min)

8.2 Mesures de Protection mise en place en Guinée

La Guinée a mise en place des mesures pour contenir la propagation de l’épidémie. Ainsi, le gouvernement guinéen décide :

  • du suivi automatique des voyageurs en provenance de pays à haut risque où la transmission est locale ;
  • de la confiscation des passeports des passagers en provenance des zones à haut risque durant leur période de suivi de quatorze jours ;
  • de l’interdiction dans la capitale Conakry des rassemblements, dans un premier temps, de plus de 100 personnes, puis progressivement de 20 personnes3 ;
  • de la fermeture hermétique de l’aéroport international de Conakry Gbessia le lundi 23 mars 20204
  • d’un couvre-feu, allant de 21 heures à 5 heures, le 30 mars 2020 ainsi qu’une interdiction de mouvements des personnes de Conakry vers l’intérieur.

Wikipedia Pandémie de Covid-19 en Guinée

Info Box Etat d’urgence

À l’instar des autres pays du monde, la Guinée fait face, depuis plusieurs semaines, à la maladie liée au Coronavirus.

Au 2 avril 2020, le pays connait cinquante-deux (52) cas de personnes infectées par la maladie, dont un (1) cas de guérison et plus de 1 000 personnes de contact en situation d’observation médicale. C’est pourquoi le président Alpha Condé a annoncé, sur les recommandations d’experts, des mesures renforcées dans la lutte contre la pandémie avec comme objectif de combattre et prévenir la propagation du Coronavirus à travers le pays :

  • L’état d’urgence est déclaré sur toute l’étendue du territoire national à partir du 26 mars 2020 pour une durée d’un mois reconductible, conformément aux dispositions constitutionnelles.
  • Toutes les frontières terrestres sont fermées (entrées/sorties) pour tous les voyageurs en dehors du transport de marchandises pour une durée de trente (30) jours renouvelables.
  • Pour les transports de marchandises, le nombre de convoyeurs est limité à 2 apprentis et 1 chauffeur. À leur entrée sur le territoire national, ils seront soumis au suivi comme contact, durant quatorze (14) jours. Le suivi peut se poursuivre en Guinée ou dans le pays de provenance, sous la coordination des autorités des deux pays.
  • Les transports en commun de la ville de Conakry seront soumis à une limitation de passagers : 3 passagers par voiture, 1 par moto, et 7 à 10 par minibus.
  • En ce qui concerne les lieux publics, tous les établissements d’enseignement préscolaire, primaire, secondaire, professionnel et universitaire seront fermés pour une durée de quatorze (14) jours renouvelables si nécessaire.
  • Tous les bars, salles de jeux, de spectacle, de cinéma et autres lieux de rassemblement seront fermés pour une durée de quatorze (14) jours, renouvelables.
  • L’accès aux lieux publics et privés (marché, restaurants, banques, etc.) se fera sous condition du respect des gestes barrière sanitaires (installation de kits de lavage des mains, distanciation de 2 mètres, etc.)
  • Tous les rassemblements sont limités à vingt (20) personnes.
  • Toutes les conférences internationales prévues en Guinée sont suspendues ou différées jusqu’à nouvel ordre.
  • Les ateliers et les formations réalisées à l’intérieur du pays ne doivent pas avoir plus de (20) participants maximum et seront organisés dans des conditions pouvant respecter la distanciation physique entre les participants et le respect des mesures barrières sanitaires. Toutes exceptions à cette décision nécessiteront l’accord préalable du Ministère de la Santé.
  • Toutes les compétitions sportives et événements culturels sont interdits
  • Tous les voyages non essentiels dans les pays où ont été confirmés plus de 50 malades du COVID 19 seront reportés.
  • Les lieux de culte (mosquées et églises) sont fermés pour une durée de quatorze (14) jours, renouvelables.
  • Les cérémonies religieuses ou retraites islamiques sont interdites.
  • Le non-respect de ces mesures pourra être suivi de dispositions disciplinaires

Wikipedia Pandémie de Covid-19 en Guinée

Que peut-on faire pour la tenue de rassemblements religieux et sociaux dans le contexte du mois de ramadan en Guinée?

Selon L’OMS l’annulation des rassemblements sociaux et religieux doit être sérieusement envisagée. L’OMS recommande donc que toute décision de restreindre, de modifier, de reporter, d’annuler ou de procéder à la tenue d’un rassemblement de masse soit fondée sur un exercice normalisé d’évaluation des risques. Ces décisions devraient faire partie d’une approche globale adoptée par les autorités nationales pour répondre à l’épidémie.

Si l’annulation des rassemblements sociaux et religieux est possible, des alternatives virtuelles utilisant des plateformes telles que la télévision, la radio, le numérique et les médias sociaux peuvent être utilisées à la place. Si les rassemblements du Ramadan sont autorisés, des mesures visant à atténuer le risque de transmission du COVID-19 devraient être mises en œuvre.

Les autorités sanitaires nationales doivent être considérées comme la principale source d’informations et de conseils concernant de distanciation physique et les autres mesures liées au COVID-19 dans le contexte du Ramadan. Le respect de ces mesures établies devrait être assuré. Les chefs religieux devraient être impliqués à un stade précoce dans la prise de décision, afin qu’ils puissent participer activement à la communication de toute décision affectant les événements liés au Ramadan.

Une stratégie de communication solide est essentielle pour expliquer à la population les raisons des décisions prises. Des instructions claires doivent être données et l’importance de suivre les politiques nationales doit être renforcée. La stratégie de communication doit également inclure des messages proactifs sur les comportements sains pendant la pandémie et utiliser différentes plateformes médiatiques.

https://www.who.int/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/technical-guidance/points d’entrée et rassemblements de masse

Quelles sont les Mesures d’atténuation pour les

rassemblements physiques ?

Les mesures suivantes doivent être appliquées à tout rassemblement ayant lieu pendant le Ramadan, comme les prières, les pèlerinages et les repas ou banquets communs.

Lieu
  • Envisager de tenir l’événement à l’extérieur si possible ; sinon, veiller à ce que le lieu intérieur soit suffisamment ventilé et que l’air y circule
  • Réduire au maximum la durée de l’événement afin de limiter l’exposition potentielle
  • Préférer la tenue de petits services avec moins de participants plus souvent, plutôt que d’organiser de grands rassemblements
  • Respecter la distance physique entre les participants, tant en position assise que debout, en créant et en attribuant des places fixes, y compris pour la prière, en effectuant des wudu (ablutions rituelles) dans les installations communes de toilette, ainsi que dans les zones consacrées au stockage des chaussures.
  • Réglementer le nombre et le flux de personnes qui entrent dans les lieux de culte, les lieux de pèlerinage ou d’autres lieux, y assistent et en sortent, afin de garantir une distance de sécurité à tout moment
  • Envisager des mesures pour faciliter la recherche des contacts dans le cas où une personne malade serait identifiée parmi les participants à l’événement.
Encourager une hygiène saine

Les musulmans pratiquent le wudu avant les prières, ce qui contribue à maintenir une hygiène saine. Les mésures supplémentaires suivantes doivent être envisagées :

  • Veiller à ce que les installations de lavage des mains soient correctement équipées en eau et en savon et prévoir un désinfectant pour les mains à base d’alcool (au moins 70 % d’alcool) à l’entrée et à l’intérieur des mosquées.
  • Assurer la disponibilité de mouchoirs jetables et des poubelles avec des doublures et des couvercles jetables, et garantir l’élimination sûre des déchets.
  • Encouragez l’utilisation de tapis de prière personnels à placer sur les tapis.
  • Fournir des affichages visuels de conseils sur la distanciation physique, l’hygiène des mains, l’étiquette respiratoire et des messages généraux sur la prévention du COVID-19.
Nettoyer fréquemment les lieux de culte, les sites et les bâtiments
  • Faire appliquer le nettoyage de routine des lieux où les gens se rassemblent avant et après chaque événement, en utilisant des détergents et des désinfectants.
  • Dans les mosquées, il faut veiller à la propreté des locaux et des installations wudu, ainsi qu’à l’hygiène générale et à l’assainissement.
  • Nettoyez fréquemment les objets souvent touchés tels que les poignées de porte, les interrupteurs et les rampes d’escalier avec des détergents et des désinfectants.

https://www.who.int/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/technical-guidance/points d’entrée et rassemblements de masse)

8.3 Messages clés destinée au grand publique

8.3.1 L’OMS vous répond

Q : Faut-il éviter de se serrer la main à cause du nouveau coronavirus ?

R : Oui. On peut contracter les virus respiratoires en serrant la main à quelqu’un puis en se touchant les yeux, le nez ou la bouche. Saluez d’un signe de la main ou de la tête, ou encore en vous inclinant.

Q : Comment saluer une personne pour éviter d’attraper le nouveau coronavirus ?

R : Le moyen le plus sûr de se saluer pour prévenir le COVID-19 est d’éviter les contacts physiques. On peut saluer d’un signe de la main ou de la tête, ou encore en s’inclinant.

Q : Le port de gants en caoutchouc dans les lieux publics permet-il d’éviter l’infection par le nouveau coronavirus ?

R : Non. Le fait de se laver les mains régulièrement protège mieux contre le COVID-19 que le port de gants en caoutchouc. Le virus peut se trouver sur les gants et il y a un risque de contamination si vous vous touchez le visage avec les gants.

Faire face au stress durant la flambée de maladie à coronavirus COVID-19


Télécharger

 

Images : Soyez prêts à faire face au coronavirus (multiples)



Image : Gestes simples


Image : Quel comportement à adopter


Image : Pour se protéger et protéger autres


Infographie : Que faire si la maladie s’aggrave ?


pdf Téléchargez l’affiche (PDF) Téléchargement (103.3 ko)


Infographie : Élimination des déchets contaminés ou susceptibles d’être contaminés par le Coronavirus chez les personnes malades ou susceptibles d’être infectées maintenues à domicile


pdf Élimination des déchets contaminés ou susceptibles d’être contaminés par le (…) Téléchargement (411.7 ko)

Info Box : Y a-t-il des choses à ne pas faire ?

Les mesures ci-après NE SONT PAS efficaces contre le COVID-19 et peuvent même être dangereuses :

  • Fumer
  • Porter plusieurs masques à la fois
  • Prendre des antibiotiques (Voir « Existe-t-il des médicaments ou des thérapies permettant de prévenir ou de guérir la COVID-19 ? »).

En tout état de cause, en cas de fièvre, de toux et de dyspnée, consulter un médecin sans tarder afin de limiter le risque de voir l’infection s’aggraver et lui indiquer si vous avez effectué des voyages récemment.

Pour plus d’informations

Site Web sur la COVID-19 : https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019

Conseils de l’OMS aux voyageurs : https://www.who.int/ith/fr/

https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/advice-for-public/q-a-coronaviruses

Infographie : Les mesures barrières à l’hôpital : Comment vous protéger et protéger les autres



8.4 Réponses aux questions par des médecins

8.4.1 Solidarites-sante.gouv.fr

Réponses à vos questions sur la COVID-19 par des médecins

publié le 31.03.20
mise à jour02.04.20

Retrouvez-ici des informations générales sur la COVID-19 et les réponses à vos questions par l’équipe des médecins et de scientifiques volontaires.

Qu’est-ce que le coronavirus ?

D’où vient le coronavirus COVID-19 ?

Quels sont les symptômes du coronavirus COVID-19 ?

Quel est le délai d’incubation de la maladie ?

Le virus a-t-il muté ?

Après avoir guéri du coronavirus, est-on immunisé ou est-il possible de tomber malade une deuxième fois ?

Comment se transmet le coronavirus COVID-19 ?

Peut-on être en contact d’un malade sans être contaminé ?

Le virus circule-t-il dans l’air ?

Combien de temps le COVID-19 peut-il vivre sur une surface ?

Les moustiques peuvent-ils transmettre le virus ?

Peut-on attraper la maladie par l’eau ?

Existe-t-il des risques liés aux animaux domestiques (d’élevage et familiers) ?

Existe-t-il des risques liés aux aliments ?

Les affiches à télécharger

Pdf COVID-19 : quel comportement adopter ? Téléchargement (116.3 ko)

Pdf Coronavirus : que faire face aux premiers signes ? Téléchargement (107.4 ko)

Pdf Coronavirus : que faire si la maladie s’aggrave ? Téléchargement (103.3 ko)

Pdf Que dois-je faire si je suis atteint par le coronavirus-COVID-19 (…) Téléchargement (97.1 ko)

pdf Élimination des déchets contaminés ou susceptibles d’être contaminés par le (…) Téléchargement (411.7 ko)

8.4.2 Coronaclic

https://lecmg.fr/coronaclic/


Répertoire de références

V- Informer et s’informer

Information patient
Information médecin

1 – La maladie et l’épidémie

Présentation clinique
Sévérité
Transmission
Évolution naturelle
Guérison
Létalité
Evolution de l’épidémie
Stratégie de lutte

2 – S’organiser au cabinet

Salle d’attente
Organisation du planning
Soins habituels
Visite à domicile
Téléconsultation
Personnel d’accueil
Personnel d’entretien
Etudiants
Remplacement
Matériel
Vêtements
Déchets à risque DASRI
Structure pluriprofessionnelle

3 – Mesures de prévention primaire

Populations à risque
Confinement préventif
Télétravail
Arrêt de travail en l’absence de symptômes
Garde d’enfant
Chômage technique
Masques
Lavage des mains
Accompagnement psychologique
Directives anticipées

4 – Prise en charge diagnostique

Identifier les tableaux suspects
Évaluation clinique
Tests RT-PCR
Bilan biologique
Bilan radiologique

5 – Prise en charge thérapeutique

Orienter
Médicaments
Accompagnement psychologique
Suivi médical à domicile
Confinement en cas de symptômes
Suivi à domicile renforcé par IDE
Hospitalisation à domicile
Nettoyage du linge
Arrêt de travail en cas de symptômes
Fin de vie
Certificat de décès

6 – Populations particulières

Enfants
Population fragile
Cancer
EHPAD et établissements médico-sociaux
Femmes enceintes
Allaitement
Professionnels de santé
Établissements pénitentiaires
Personnes sans domicile et personnes hébergées
Étrangers
Malentendants
Autisme

Info Box : FAQ : Questions – Réponses (Toutes les infos nécessaires)

Face au coronavirus, il existe des gestes simples pour préserver votre santé et celle de votre entourage :

  • Je reste chez moi
     Je me lave très régulièrement les mains
     Je tousse ou éternue dans mon coude ou dans un mouchoir
     J’utilise des mouchoirs à usage unique et je les jette
     Je salue sans serrer la main, j’arrête les embrassades

https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/coronavirus-questions-reponses

8.5 Protection : Prévention individuelle – bonne hygiène (lavage de mains, ..)

Image : Bonnes pratiques d’hygiène


https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/0/00/04_Hegasy_Hand_Disinfection_Wiki_CCBYSA.png?uselang=fr

Le lavage des mains à l’eau et au savon détruit efficacement les coronavirus, s’il dure au moins 30 secondes (protocole).

Image : Éternuer dans un ou deux coudes


https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/5c/%C3%89ternuement_coudes.jpg?uselang=fr

Éternuer dans un ou deux coudes permet de ne pas directement infecter les autres, tout en se protégeant les mains.

Que puis-je faire pour ma santé ?

Pour se protéger et protéger les autres contre le nouveau coronavirus (Covid-19), vous pouvez appliquer les mesures suivantes pour améliorer votre hygiène personnelle:

  1. Restez à la maison si vous êtes malade.
  2. Lavez-vous les mains régulièrement avec du savon ou nettoyez-les avec un désinfectant pour les mains
  3. Utilisez toujours des mouchoirs en papier neufs et jetez-le ensuite dans une poubelle fermée.
  4. Si vous n’avez pas de mouchoir à portée de main, éternuez ou toussez dans le pli du coude.

 

Contribuez à ralentir la propagation du virus :

  1. Restez chez vous autant que possible.
  2. Évitez de vous donner ou serrer la main, de vous faire la bise ou de vous serrer dans les bras.
  3. Faites attention aux groupes à risque.
    Il s’agit des personnes de plus de 65 ans, des personnes diabétiques, des personnes souffrant de maladies cardiaques, pulmonaires ou rénales, des personnes dont le système immunitaire est affaibli, …
  4. Les contacts entre les enfants et les personnes âgées ne sont pas recommandés. Les enfants ne tombent pas gravement malades à cause du coronavirus, mais peuvent le propager facilement.
  5. Portez un masque qui couvre votre nez et votre bouche, même lorsque vous parlez
  6. Les autres personnes devraient également se couvrir le nez et la bouche avec un masque Restez à l’extérieur ou assurez une bonne ventilation à l’intérieur
  7. Gardez une distance suffisante (1,5 mètre) lorsque vous êtes à l’extérieur.

  8. Ne touchez pas votre visage

Info-coronavirus.be

Si je suis mis en quarantaine en raison d’une température élevée, à quoi dois-je faire attention pour me considérer à nouveau apte au travail ?

Si vous avez été mis en quarantaine par un agent de santé et si vous développez d’autres symptômes pour COVID-19, vous pouvez être testé pour le Corona virus et surveillé sur une période. Votre résultat de test et votre état général informeront l’équipe de suivi des prochaines étapes de vos soins. Votre médecin vous informera lorsque vous serez apte au travail.

 

Dois-je demander le consentement officiel d’un médecin pour reprendre le travail ?

Oui tu devrais. Si vous avez été testé pour le Corona virus et que votre résultat de test était négatif, le médecin vous en informera et vous certifiera également de reprendre le travail.

Comment puis-je me protéger et éviter que la maladie ne se propage ?

Tenez-vous au courant des dernières informations sur la flambée du COVID-19, disponibles sur le site Web de l’OMS et auprès des autorités de santé publique nationales et locales. Des cas de COVID-19 se sont produits dans de nombreux pays et plusieurs pays ont été touchés par des flambées. En Chine et dans certains autres pays, les autorités sont parvenues à ralentir ou à enrayer la progression de la flambée. Toutefois, l’évolution de la situation est imprévisible et vous devez donc vous tenir régulièrement informé.

Vous pouvez réduire le risque d’être infecté ou de propager la COVID-19 en prenant quelques précautions simples :

  • Se laver fréquemment et soigneusement les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon.

Pourquoi ? Se laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon tue le virus s’il est présent sur vos mains.

  • Maintenir une distance d’au moins un mètre avec les autres personnes qui toussent où qui éternuent.

Pourquoi ? Lorsqu’une personne tousse ou éternue, elle projette de petites gouttelettes qui peuvent contenir le virus. Si vous êtes trop près, vous pouvez inhaler ces gouttelettes et donc le virus responsable de COVID-19 si la personne qui tousse en est porteuse.

  • Éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche.

 

Pourquoi ? Les mains sont en contact avec de nombreuses surfaces qui peuvent être contaminées par le virus. Si vous vous touchez les yeux, le nez ou la bouche, le virus peut pénétrer dans votre organisme et vous pouvez tomber malade.

  • Veillez à respecter les règles d’hygiène respiratoire et à ce que les personnes autour de vous en fassent autant. En cas de toux ou d’éternuement, il faut se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude, ou avec un mouchoir et jeter le mouchoir immédiatement après.

 

Pourquoi ? Les gouttelettes respiratoires propagent des virus. En respectant les règles d’hygiène respiratoire, vous protégez les personnes autour de vous de virus tels que ceux responsables du rhume, de la grippe ou de la COVID-19.

  • Si vous ne vous sentez pas bien, restez chez vous. En cas de fièvre, de toux et de dyspnée, consultez un médecin après l’avoir appelé. Suivez les instructions des autorités sanitaires locales.

 

Pourquoi ? Ce sont les autorités nationales et locales qui disposent des informations les plus récentes sur la situation dans la région où vous vous trouvez. Si vous l’appelez, votre médecin pourra vous orienter rapidement vers l’établissement de santé le plus adapté. En outre, cela vous protègera et évitera la propagation de virus et d’autres agents infectieux.

  • Informez-vous constamment pour savoir quelles sont les villes ou les zones où la COVID-19 se propage à grande échelle. Si possible, évitez de voyager, en particulier si vous êtes âgé ou diabétique ou si vous avez une maladie cardiaque ou pulmonaire.

Pourquoi ? Le risque de contracter la COVID-19 est plus élevé dans ces régions.

OMS Maladie à coronavirus 2019 – Questions-réponses

8.6 Stratégies PCI – prévenir ou limiter la transmission dans les établissements de soins de santé

Quelles sont les straté

gies IPC (PCI) pour prévenir ou limiter la transmission dans les établissements de soins de santé:

1. assurer le triage, la reconnaissance précoce et le contrôle des sources (isoler les patients suspects de COVID-19) ;

2. appliquer des précautions standard pour tous les patients ;

3. mettre en œuvre des précautions empiriques supplémentaires (gouttelettes et contact et, le cas échéant, précautions aéroportées) pour les cas suspects de COVID-19 ;

4. mettre en place des contrôles administratifs ;

5. utiliser des contrôles environnementaux et techniques.

Source :
Orientations de l’OMS pour la PCI – Contexte du COVID-19 ?

8.6.1 Porte de Masques – Fabrication

Vidéo éducationnelles

Comment bien utiliser les masques (0 :22 min)

https://youtu.be/7SO5sOjfFLw

Porter un masque pour éviter le coronavirus ? – Le Covid-19 en 60 secondes – BBC Afrique (1:27 min)

 

Comment choisir son masque de protection?:

https://masque-de-protection.com/12-masques

Dois-je porter un masque pour me protéger ? – Comment mettre, utiliser, enlever et éliminer un masque ?

Dois-je porter un masque pour me protéger

Oui, face à la détection des nouveaux cas à Conakry et surtout dans plusieurs villes de l’intérieur du pays comme Labé, Boké Faranah et Télimile, il est nécessaire de renforcer les mesures barrières afin de préserver la vie des citoyens. C’est ainsi que le port du masque désormais obligatoire pour tout citoyen en demandant à plusieurs ministères et aux ateliers textiles à se mobiliser pour produire des masques.

http://french.xinhuanet.com/afrique/2020-04/14/c_138975668.htm

 

Dois-je porter un masque fabriquer à partir d’un tissu ?

Oui, car malgré les nombreux efforts du gouvernement, il faut toutefois noter que le stock de masques importés n’arrive pas à satisfaire la demande toujours croissante de la population.
C’est pourquoi il est important de faire recours aux masques confectionnés de façon artisanale en utilisant des tissus.

Voici les normes que l’ANSS a publié sur son compte Facebook.

𝐍𝐨𝐫𝐦𝐞𝐬 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐥𝐚 𝐜𝐨𝐧𝐟𝐞𝐜𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞𝐬 𝐦𝐚𝐬𝐪𝐮𝐞𝐬 𝐞𝐧 𝐭𝐢𝐬𝐬𝐮
La pandémie de coronavirus a suscité un engouement autour des équipements utilisés comme barrière au virus de la maladie dont les masques de protection faciale.
Ces masques protègent contre les projections de divers liquides biologiques produites par les personnes malades. Ils évitent l’inhalation de ces liquides par des personnes saines, coupant ainsi une chaîne de transmission du virus.

𝐋𝐞𝐬 𝐦𝐚𝐬𝐪𝐮𝐞𝐬 𝐟𝐚𝐢𝐭𝐬 𝐦𝐚𝐢𝐬𝐨𝐧 𝐬𝐨𝐧𝐭𝐢𝐥𝐬 𝐞́𝐠𝐚𝐥𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐞𝐟𝐟𝐢𝐜𝐚𝐜𝐞𝐬 ?
Les masques confectionnés de manière artisanale à partir de morceaux de tissus ne sont pas équivalents aux masques utilisés en milieu médical, qui, eux, répondent à des normes bien spécifiques. Ces équipements n’ont pas vocation à être utilisés par le personnel médical en contact avec des patients, car ils ne représentent en aucun cas des protections filtrantes suffisamment fiables.
Cependant, un consensus existe sur l’utilisation de ces masques en tissu pour une protection de leurs utilisateurs.

𝐀 𝐪𝐮𝐞𝐥𝐥𝐞𝐬 𝐧𝐨𝐫𝐦𝐞𝐬 𝐝𝐨𝐢𝐯𝐞𝐧𝐭 𝐨𝐛𝐞́𝐢𝐫 𝐥𝐞𝐬 𝐦𝐚𝐬𝐪𝐮𝐞𝐬 𝐞𝐧 𝐭𝐢𝐬𝐬𝐮 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐞̂𝐭𝐫𝐞 𝐞𝐟𝐟𝐢𝐜𝐚𝐜𝐞𝐬 ?
Le tissu utilisé doit être uniquement 100% polyester très serré pour qu’un masque soit efficace. En fait, le polyester n’absorbe pas l’humidité, alors que le coton l’absorbe.
Le masque en coton va absorber la salive et donc il y aura un transfert, ce qui veut dire que le masque ne constitue pas en ce moment une barrière et n’est pas efficace pour arrêter les bactéries ou les virus. » Le coton doit être banni « .
Le masque doit   couvrir une bonne partie du visage, du nez jusqu’au menton compris, en veillant à maintenir des ouvertures sur les côtés.
Il doit aussi permettre de bien respirer.
Il ne doit pas trop serrer contre la joue, sinon la personne risque de s’étouffer.
Il doit être lavé, désinfecté et repassé avant de le réutiliser.

https://anss-guinee.org/

Comment fabriquer son masque ?

Tuto masque AFNOR (12:39 min)

1,754,676 views – Apr 16, 2020 – La Petite Sève

https://www.youtube.com/watch?v=c49YZMzDW0g

Infographie

https://blogs.helmholtz.de/augenspiegel/wp-content/uploads/sites/10/2020/07/MaskeAuf_Franz%C3%B6sisch.pdf

 

Info complémentaire

Avant de commencer, lavez-vous minutieusement les mains à l’eau et au savon…


 

Si vous ne possédez pas d’élastique, vous pouvez utiliser, à la place, des liens pour accrocher derrière la tête. Liens utiles : Télécharger le patron de masque barrière à plis (AFNOR S76-001 du 27 mars 2020) – pdf
Consulter la FAQ AFNOR concernant les « Masques barrières »

Télécharger le référentiel de fabrication AFNOR – Masques barrières version 1.0

 

Réaliser un masque barrière selon les recommandation AFNOR. Pour cela 2 carrés de tissus coton, 70 cm d’élastique ou de ruban, une machine à coudre ou des aiguilles et c’est parti ! (https://www.afnor.org/)

 

Info Box : Types de masques buccaux

Masque chirurgical (masque 3 plis) au FFP

Il existe divers types de masques buccaux : les masques chirurgicaux et ceux de protection respiratoire, appelés « masques anti poussière ».

Dans le cas des masques de protection respiratoire, appelés « masques anti poussière », ce sont des équipements de protection individuelle (EPI).

Un équipement de protection individuelle est conçu et fabriqué pour être porté par une seule personne ou attaché en vue de protéger contre un ou plusieurs risques pour la santé ou la sécurité de celle-ci.

Un masque buccal EPI protège l’utilisateur contre les agents pathogènes susceptibles d’être diffusés par voie aérienne. Types FFP1, FFP2 et FFP3).

Les masques de protection respiratoire protégeant du coronavirus

https://economie.fgov.be/fr/themes/entreprises/coronavirus/informations-pour-les/coronavirus-conditions-de

 

Info Box-3 : Détails différents types de masque.

Trois classes de protection : FFP1, FFP2 et FFP3 (Filtering Face Piece). Sont régis par la norme européenne EN149, qui distingue aussi dans sa nomenclature les masques réutilisables des masques jetables. La classification des filtres se rapporte à l’effet protecteur contre les particules d’une taille s’étendant de 0,1 à 1 micron

  • Les masques FFP 1. La norme impose qu’ils filtrent 80% des particules minimum. Le pourcentage de fuite vers l’intérieur doit être de 22% au maximum. Ce masque n’offre pas de bonne protection dans un contexte médical, mais il est efficace pour protéger de la poussière lors de travaux de bricolage.
  • Les masques FFP2. Ils doivent filtrer 94% minimum des particules fines, et leur pourcentage de fuite vers l’intérieur est limité à 8% maximum. Ils sont proches de la norme américaine N95, qui implique une filtration de 95 % minimum. C’est le type de masque le plus adapté pour des virus comme ceux de la grippe, du Sras ou de Covid-19, ainsi que bactéries.

Les masques FFP3. Ces derniers doivent filtrer au minimum 99% des aérosols, voire 99,95% en fonction des normes, et tolérer une fuite vers l’intérieur inférieure à 2 %. Mais à ces niveaux de filtration, la respiration devient difficile, et ces masques comportent souvent une soupape intégrée pour faciliter la respiration et les rendre plus confortables.

https://www.heidi.news/sante/coronavirus-quelle-est-l-efficacite-des-masques-reutilises-ou-faits-main-quand-faut-il-en-porter

Image : Comment utiliser les masques


Pour être efficace, le masque de protection doit être porté correctement tel que décrit dans les vidéo ci-dessous :

Comment mettre, utiliser, enlever et éliminer un masque ?

1. Ne pas oublier que seuls les agents de santé, les personnes qui s’occupent de malades et les personnes qui présentent des symptômes respiratoires (fièvre et toux) doivent porter un masque.

2. Avant de mettre un masque, se laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon.

3. Vérifier que le masque n’est ni déchiré ni troué.

4. Orienter le masque dans le bon sens (bande métallique vers le haut).

5. Vérifier que la face colorée du masque est placée vers l’extérieur.

6. Placer le masque sur le visage. Pincer la bande métallique ou le bord dur du masque afin qu’il épouse la forme du nez.

7. Tirer le bas du masque pour recouvrir la bouche et le menton.

8. Après usage, retirer le masque, enlever les élastiques de derrière les oreilles tout en éloignant le masque du visage et des vêtements afin d’éviter de toucher des parties du masque éventuellement contaminé.

9. Jeter le masque dans une poubelle fermée immédiatement après usage.

10. Après avoir touché ou jeté le masque, se laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon si elles sont visiblement souillées.

OMS Maladie à coronavirus 2019 – Questions-réponses

Comment porter un masque de protection au niveau communautaire

  • Se laver les mains à l’eau et au savon
  • Poser le masque sur son visage, il doit couvrir le nez, la bouche jusqu’au menton
  • Une fois mis, se laver à nouveau les mains à l’eau et au savon
  • Changez de masque tous les jours, et dès qu’il est sale ou mouillé
  • Si le masque est réutilisable, respecter les consignes d’entretien.

Comment nettoyer son masque réutilisable en tissu

  • Immerger pendant 5 minutes dans l’eau bouillante le masque utilisé (dès que les bulles n’apparaissent). La chaleur va détruire le virus ;
  • Laver le masque à l’eau et au savon ;
  • Le rincer à l’eau claire ;
  • Bien le faire sécher, en le suspendant au soleil ;
  • Le repasser au fer chaud ou le stériliser (la chaleur détruit le virus) ;
  • Le conserver à l’abri de la poussière, dans un sachet ou une boite propre

8.6.2 Gants – Gel hydroalcoolique

Les gants sont-ils utiles ?

Non. Les gants peuvent également servir de support au virus après souillage par des gouttelettes (les sécrétions respiratoires qu’on émet quand on tousse, éternue, ou discute), qui sont le moyen de transmission du coronavirus. Porter des gants est donc inutile, sauf dans des situations très spécifiques (personnels soignants réalisant des prélèvements ou gestes à risque). Ce sont les gestes barrières (se laver fréquemment les mains, tousser dans son coude, utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter après utilisation) et les mesures de distanciation sociale qui sont efficaces.

Gouvernement.fr/info-coronavirus

Martinique.gouv.fr

Gel hydroalcoolique

Le gel hydro-alcoolique est seulement une solution d’appoint pour se laver les mains. Un lavage à l’eau et au savon est aussi efficace, et doit être privilégié quand un point d’eau est disponible.

Martinique.gouv.fr

8.7 Surfaces – Prévenir la transmission en touchant des objets

8.7.1 Infographies/Images

Image : 4 moyens de détruire le coronavirus

Image : Adoption des bonnes pratiques

https://www.leparisien.fr/societe/coronavirus-les-bons-gestes-pour-faire-ses-courses-sans-prendre-de-risque-21-03-2020-8284893.php

http://www.penmarch.fr/habiter/coronavirus-covid-19-ce-quil-faut-savoir/

Faut-il désinfecter les surfaces ?

Oui. Les produits de nettoyage et désinfectants couramment utilisés (eau de Javel, éthanol 70%…) sont efficaces contre la COVID-19. En plus du nettoyage régulier, les surfaces qui sont fréquemment touchées avec les mains doivent être nettoyées et désinfectées deux fois par jour, notamment lorsqu’elles sont visiblement souillées. Il s’agit par exemple des poignées de porte, des boutons d’ascenseur, des interrupteurs d’éclairage, des poignées de toilettes, des comptoirs, des mains courantes, des surfaces d’écran tactile et des claviers.

Martinique.gouv.fr

Si j’utilise un désinfectant pour les mains et que je touche immédiatement une surface infectée ? Puis-je quand même attraper le virus ?

L’alcool dans le désinfectant pour les mains fonctionne lorsqu’il est encore humide.

C’est pourquoi vous devez appliquer une quantité suffisante et frotter chaque partie de vos mains comme indiqué.

Une fois que vos mains sont sèches et que vous touchez une autre surface infectée, vous pouvez vous contaminer à nouveau.

Essuyer fréquemment les zones très sensibles telles que les comptoirs, les poignées de porte, etc. IL peut aider à minimiser ce risque.

Info Box : Prévention

La prévention concerne les moyens de prévenir et réduire les risques d’infection et de contagion par des comportements-barrière précoces. Ses enjeux sont individuels et collectifs.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_%C3%A0_coronavirus_2019

Les deux maîtres-mots pour limiter la propagation du virus sont de limiter au maximum le nombre de contacts avec d’autres personnes, et de respecter les règles d’hygiène de lavage fréquent des mains318.

  • Se laver les mains (au moins 30 secondes en incluant les avant-bras) ; l’eau et le savon doux sont très efficaces contre tous les coronavirus. Il se fait plusieurs fois par jour, avant de manger, après être allé aux toilettes, quand les mains sont visiblement sales, après s’être mouché, avoir toussé ou éternué. Le directeur général de l’OMS
    Tedros Adhanom Ghebreyesus crée d’ailleurs le 14 mars une campagne de challenge « SafeHands » incitant la population à apprendre les gestes recommandés pour un lavage des mains efficace ;
  • Limiter les projections de gouttelettes et d’aérosols viraux : se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir jetable en toussant ou en éternuant (mouchoir à jeter immédiatement dans une poubelle fermée et adéquate), ou tousser/éternuer dans ses coudes ou dans un coude replié devant soi , et pour ceux qui se savent ou craignent d’être infectés, porter un masque chirurgical en public. Pour un sujet potentiellement infecté, ne pas postillonner, ne pas crier, ne pas parler vers son interlocuteur, respirer doucement limite aussi la projection d’aérosol viral.
  • Désinfection des surfaces et objets. Le savon et tous les désinfectants dissolvant le gras sont efficaces. L’eau de javel est à éviter, surtout en pulvérisation car le chlore qu’elle libère est très irritant pour les muqueuses. La pulvérisation de désinfectants à l’extérieur (routes, places, pelouses) doit être limitée ou évitée, car elle est polluante, contribuant à l’antibiorésistance et susceptible d’aggraver les pathologies pulmonaires (asthme notamment) ; Zhang Liubo, chercheur au Center for Disease Control and Prevention chinois avertit le public à la télévision, que « les surfaces extérieures ne doivent pas être aspergées de désinfectants à plusieurs reprises. La pulvérisation de désinfectants sur une grande surface et à plusieurs reprises peut provoquer une pollution de l’environnement et doit être évitée ». Se limiter aux rampes, poignées et objets touchés par les mains ;
  • S’il y a eu ou s’il y a un malade de covid-19 dans la maison, limiter les envols de poussières (nettoyer le sol et les objets avec un masque et des gants et des lunettes, au moyen d’un linge humide trempé dans de l’eau chaude et bien savonneuse plutôt que balayer ou épousseter), ne pas secouer les draps, vêtements, etc. du malade ; évacuer les excreta (excréments, vomissures et autres fluides corporels) avec prudence ;
  • Par précaution et pour limiter les risques de surinfection bactérienne en cas d’infection virale : limiter les contacts avec les animaux vivants ou morts (notamment chats ou chiens errants, rongeurs, oiseaux, chauves-souris et leurs déjections) ; et bien se laver les mains avant et après manipulation de déchets, de produits frais ou d’origine animale, avariés notamment. En voyage, pour éviter de tomber malade, ne consommer que des aliments bien cuits (Wikipedia)

 

8.8 Communication avec enfants

voir aussi 14.6.1 Vidéo éducationnelle Covid-19 – enfants

Aider les enfants à faire face au stress durant la flambée de maladie à coronavirus (COVID-19)

  • Le stress peut induire différentes réactions chez les enfants. Ils peuvent ainsi être plus collants, anxieux, renfermés, en colère ou agités, ou souffrir d’incontinence nocturne, entre autres.
  • Répondez avec bienveillance aux réactions de vos enfants, écoutez leurs inquiétudes et donnez-leur encore plus d’amour et d’attention.
  • Dans les moments difficiles, les enfants ont besoin de l’amour et de l’attention des adultes. Donnez-leur plus de temps et d’attention.
  • N’oubliez pas d’écouter vos enfants. Parlez-leur avec gentillesse et rassurez-les.
  • Si possible, donnez-leur l’occasion de jouer et de se détendre.
  • Efforcez-vous de tenir les enfants proches de leurs parents et de leur famille et évitez autant que possible de les séparer des personnes qui s’occupent d’eux. En cas de séparation (par exemple pour une hospitalisation), veillez à garantir un contact régulier (par exemple par téléphone) et à les rassurer.
  • Conservez autant que possible vos habitudes et vos horaires ou veillez à en instaurer de nouveaux dans un nouvel environnement, notamment pour l’école et l’apprentissage, mais aussi pour jouer et se détendre en toute sécurité.
  • Présentez les faits à propos des événements, expliquez ce qui se passe en ce moment et donnez-leur des informations claires sur la manière de réduire les risques d’infection par la maladie, en adaptant votre discours à leur âge pour qu’ils puissent comprendre.
  • Cela suppose aussi de communiquer des informations en se montrant rassurant sur ce qui pourrait se passer (par exemple un membre de la famille ou l’enfant lui-même pourrait ne pas se sentir bien et devoir aller à l’hôpital pour quelque temps afin que les docteurs puissent l’aider à aller mieux

8.9 Conseils Voyages

8.9.1 OMS Conseils Voyages

OMS – Mesures de protection pour les personnes qui se trouvent ou qui se sont récemment rendues (au cours des 14 derniers jours) dans des régions où le COVID-19 se propage.

  • Suivez les conseils présentés ci-dessus (Mesures de protection pour tous)
  • Si vous commencez à vous sentir mal et même si vous n’avez que des symptômes bénins (céphalées, légère fièvre (à partir de 37,3 °C) et écoulement nasal modéré), restez chez vous jusqu’à la guérison. Si vous avez absolument besoin que quelqu’un vienne vous ravitailler ou si vous devez sortir, par exemple pour acheter à manger, portez un masque pour éviter d’infecter d’autres personnes.

Pourquoi ? Éviter d’entrer en contact avec d’autres personnes et de se rendre dans des établissements de santé permettra à ces établissements de fonctionner plus efficacement et vous protègera, ainsi que les autres personnes, de COVID-19 et d’autres maladies virales.

  • En cas de fièvre, de toux et de dyspnée, consultez un médecin sans tarder, car il peut s’agir d’une infection respiratoire ou d’une autre affection grave. Appelez votre médecin et indiquez-lui si vous avez récemment voyagé ou été en contact avec des voyageurs.

Pourquoi ? Si vous l’appelez, votre médecin pourra vous orienter rapidement vers l’établissement de santé le plus adapté. En outre, cela vous protègera et évitera la propagation du COVID-19 et d’autres maladies virales.

OMS Maladie à coronavirus 2019 – Questions-réponses

Images : Évitez de tomber malade en voyage


 


8.10 Informations aux professionnels de santé

Info Box : COVID-19 : informations aux professionnels de santé

Info Box : Vidal – Outils pour les professionnels de santé (Vidal)

Les autorités sanitaires ont mis en place un ensemble de ressources relatives à l’épidémie de coronavirus 2019-nCoV, destinées aux professionnels de santé. Santé Publique France propose :

Info Box : Port du masque FFP2 pour

  • Personnel réalisant des manœuvres respiratoires à risque (exemple : intubation, VNI, Optiflow, aspiration trachéale, bronchoscopie, prélèvement naso-pharyngé…), ou des soins à risque chez un patient intubé (toilette, mobilisation, passage en décubitus ventral, …) : pour des patients confirmés COVID-19 ou cas possibles, notamment ceux présentant une détresse respiratoire aiguë non expliquée ;
  • Personnel travaillant en contact d’un patient en précautions « Air » : tuberculose, rougeole, varicelle ;
  • Personnel de laboratoires selon recommandations en vigueur (laboratoires L3…).

Produits protection personnelle


http://aps.sn/actualites/societe/article/covid-19-30-postes-de-sante-de-bignona-renforces-en-equipements-de-protection-individuelle

Coronavirus COVID-19 : les bons gestes à adopter pour protéger les professionnels et les patients
PDF

T

enue de soignants

 Mise à jour le 28 février 2020, plus d’infos sur la tenue des soignants pour la prise en charge des cas :

https://www.sf2h.net/la-tenue-des-soignants-covid19

8.11 Mesures de Santé Publique

8.11.1 Mesures de confinement

Infographie : Mesures de confinement

https://fr.statista.com/infographie/21142/recapitulatif-des-mesures-de-confinement-contre-coronavirus-en-france/

8.11.2 Quarantaine

Info Box : Quarantaine

Quand recourir à des mesures de quarantaine

Dans le contexte de la flambée actuelle du COVID-19, la stratégie mondiale de confinement prévoit l’identification rapide et l’isolement des cas confirmés en laboratoire et leur prise en charge dans un établissement médical ou à domicile.

L’OMS recommande de placer en quarantaine les contacts de cas confirmés en laboratoire pendant 14 jours à compter de la dernière fois où ils ont été exposés à un patient atteint de la COVID-19.

Recommandations relatives à la mise en œuvre de mesures de quarantaine.

Si la mise en œuvre de mesures de quarantaine est décidée, les autorités doivent garantir :

1. des installations appropriées et des dispositions adéquates pendant la période de quarantaine ;

2. l’application de mesures essentielles de lutte anti-infectieuse ;

3. des conditions essentielles pour le contrôle de l’état de santé des personnes placées en quarantaine.

Source :

Orientations de l’OMS pour la PCI – Contexte du COVID-19

8.11.3 Instruction Lieu de culte

Infographe – Lieux de culte

Covid-19 Infographics:
https://covid19graphics.info/

8.11.4 Affiches

FranceNum.gouv – Affiches pour télécharger

https://www.francenum.gouv.fr/comprendre-le-numerique/coronavirus-affiches-et-infographies-telecharger-pour-rassurer-les-clients

 

Télécharger affiche par affiche (fichiers PDF) :

Affiche Covid-19 : hygiène des mains aux caisses ;

Affiche Covid-19 : hygiène aux caisses et à l’accueil ;

Affiche Covid-19 : lavage des mains ;

Affiche Covid-19 : sanitaires ;

Affiche Covid-19 : nettoyage des caddies et paniers ;

Affiche Covid-19 : nettoyage des barres et caddies ;

Affiche Covid-19 : nettoyage des poignées et meubles ;

Affiche Covid-19 : précautions à prendre au drive ;

Affiche Covid-19 : accès aux prestataires ;

Affiche Covid-19 : accès à l’accueil et aux fournisseurs ;

Affiche Covid-19 : les gestes élémentaires au quotidien ;

Affiche Covid-19 : nettoyage des locaux ;

Affiche Covid-19: gestes barrière clients ;

Affiche Covid-19 : distance entre l’équipe et les clients.

Distanciation

CoVID-19 – Prise en charge d’un patient suspect d’infection à coronavirus Covid-19 (ancien nCoV 2019)

https://www.hpci.ch/prevention/recommandations/contenu/n-cov-prise-en-charge-dun-patient-suspect-dinfection-%C3%A0

https://www.hpci.ch/prevention/pathologies-et-microorganismes/nouveau-coronavirus-covid-19-2

 

Info Box : Distanciation Physique

Conseils sur la distanciation physique

  • Pratiquez la distanciation physique en maintenant strictement une distance d’au moins 1 mètre entre les personnes en tout temps.
  • Utilisez des salutations culturellement acceptées et qui évitent le contact physique, comme faire signe de la main, hocher la tête ou placer la main sur le cœur.
  • Empêchez un grand nombre de personnes de se rassembler dans les lieux associés aux activités du Ramadan, tels que les lieux de divertissement, les marchés et les magasins.

Conseils aux groupes à haut risque

  • Exhortez les personnes qui ne se sentent pas bien ou qui présentent des symptômes de COVID-19 à éviter d’assister aux événements et à suivre les directives nationales sur le suivi et la gestion des cas symptomatiques.

    Exhortez les personnes âgées et toute personne souffrant d’une maladie préexistante (telle qu’une maladie cardiovasculaire), diabète, maladie respiratoire chronique et cancer) de ne pas assister aux rassemblements, car elles sont considérées comme vulnérables aux maladies graves et aux décès dus au COVID-19.

L’OMS recommande de maintenir une distance d’au moins un mètre avec les autres personnes, en particulier si elles toussent, éternuent ou ont de la fièvre. La distanciation sociale peut se décliner à la maison (« auto-isolement », « auto-quarantaine ») en limitant les déplacements et contacts à risque.

Image : Mésures de distanciation sociale entre individus


https://commons.wikimedia.org/wiki/File:COVID-19_school_closures.svg?uselang=fr

8.12 Pays exemplaires ou mesures santé publique ont réussi de contrôler l’épidémie

Le port du masque chaque fois que vous sortez, même un masque fait maison avec un torchon, est essentiel, c’est un élément crucial du modèle asiatique qui a permis à la Chine (où 98% de la population portait un masque chaque fois qu’elle sortait), à la Corée du Sud et à la République Tchèque d’endiguer très rapidement le coronavirus.

Leur modèle est fondé sur 5 stratégies non-pharmaceutiques:

  • port du masque pour tous,
  • dépistage systématique de tous les cas suspects,
  • isolation des malades et surveillance des personnes en contact
  • confinement strict
  • hygiène stricte (lavage de mains régulier)

 

 

Mais il y a des actions préventives. Certains pays réussissent plus mieux de ralentir la diffusion de la maladie (Corée du Sud, Icelande)

Vois les détails ici

«La Corée du Sud a réagi vite et bien»

Photo: Jung Yeon-je Agence France-Presse Peu de pays occidentaux accepteraient de pister leurs citoyens comme se l’est permis la Corée du Sud, qui recherchait toutes les personnes qu’un individu infecté avait côtoyées.

Pauline Gravel

La Corée du Sud fut le deuxième pays, après la Chine, à connaître une flambée de cas de COVID-19.

Contrairement à la Chine, à l’Italie, à l’Espagne et à la France, elle n’a pas imposé de confinement généralisé à toute sa population, mais elle a déployé très rapidement un programme de dépistage à large échelle accompagné d’un système de suivi des contacts que les personnes déclarées positives ont eus et seraient susceptibles d’avoir.

….…..

Suivez la propagation de la COVID-19 à travers le monde

« La Corée a réagi vite et bien. Cet effort massif de tests et de suivi des contacts a empêché une perte de contrôle de la transmission communautaire », souligne la Dre Cécile Tremblay, microbiologiste infectiologue au Centre de recherche du CHUM. « Mais les situations démographiques et le hasard, de même que le temps de réaction des autorités de santé publique jouent aussi un rôle. Par exemple, l’Italie a joué de malchance quand un groupe de touristes chinois probablement contagieux a visité la région du nord, dont la population est très âgée, et donc vulnérable [au virus]. »

……………..

— Benoît Mâsse

Singapour, Taiwan et l’Allemagne se sont inspirés de la méthode coréenne, et cette stratégie porte ses fruits.

L’Allemagne a procédé à un grand nombre de tests de dépistage dès l’éclosion des premiers cas en Europe et continue à en effectuer 500 000 par semaine.

……………

https://www.ledevoir.com/monde/asie/576223/la-coree-du-sud-a-reagi-vite-et-bie

……….

 

 

https://www.forbes.com/sites/jacquelyncorley/2020/04/10/us-government-response-to-covid-19-was-slow-but-how-does-it-compare-to-other-countries/#7320e1dc6dc2

8.13 Information à retenir

Pour tenir la maladie à distance, restez à plus d’un mètre de distance les uns des autres.

CONSIGNES SANITAIRES

Si j’ai des symptômes (toux, fièvre) qui me font penser au COVID-19 : je reste à domicile, j’évite les contacts, j’appelle un médecin avant de me rendre à son cabinet ou j’appelle le numéro de permanence de soins de ma région. Je peux également bénéficier d’une orientation sur la Covid 19.

Si les symptômes, persistent ou s’aggravent avec des difficultés respiratoires, j’appelle les numéros verts 629 995 656/ 629 069 797/115

Voici six précautions façons que vous et votre famille pouvez prendre pour éviter l’infection :

  • Se laver fréquemment les mains avec de l’eau propre et du savon. Si l’eau le savon n’est pas disponible, un gel pour les mains à base d’alcool peut être utilisé pour éliminer les microbes
  • Lorsque vous toussez ou éternuez, couvrez votre bouche ou votre nez avec votre coude plié ou avec un mouchoir.
  • Porter un cache-nez pour vous protéger et protéger les autres
  • Éviter de toucher les yeux, le nez et la bouche. Les mains touchent beaucoup de choses qui peuvent être contaminées par le virus
  • Lorsque quelqu’un est malade:
  • Éviter tout contact étroit avec une personne qui tousse, éternue ou est malade. Gardez une distance d’au moins 1 mètre (3 pieds) et
  • Encouragez-la à se rendre au centre de soins le plus proche et
  • Conseillez le/la d’appeler le 115 pour une prise en charge en cas de fièvre, de toux ou de difficultés à respirer

Les gestes barrières ?

  • Face à l’infection, il existe des gestes simples pour se protéger, on les appelle les gestes barrières :
    • Se laver les mains très régulièrement
    • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir
    • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
    • Utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter
    • Eviter les rassemblements, limiter les déplacements et les contacts
    • Se distancier d’au moins un mètre de chaque autre personne autour de soi

L’OMS recommande de placer en quarantaine les contacts de cas confirmés en laboratoire pendant 14 jours à compter de la dernière fois où ils ont été exposés à un patient atteint de COVID-19





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *